Famille

Mais où passe le temps des mamans?

Vos amies sans enfant se font un plaisir de vous rappeler que vous ne savez pas gérer votre horaire. Pourtant, vous n’êtes pas si occupée que ça… n’est-ce pas?

Tous vos amis célibataires vous le disent, vous gérez mal votre temps. Ce n’est pas normal d’être toujours trop occupée pour aller au restaurant! Vous devriez facilement être en mesure d’aller voir un spectacle ou d’aller au cinéma une fois par mois. Tout le monde fait son lavage, sa vaisselle, son ménage et son épicerie et non, ce n’est pas une bonne excuse pour ne pas appeler son amie aussi souvent qu’avant et entretenir son amitié comme il faut. C’est vraiment une question d’or-ga-ni-sa-tion et vous ne l’avez pas du tout! D’ailleurs, qu’est-ce que ça peut bien faire une mère au foyer ou en congé de maternité une fois que ça a écouté Les feux de l’amour?

Vous avez déjà entendu des propos du genre n’est-ce pas? Comme nous savons que les mères ont la culpabilité facile et que vous n’avez peut-être effectivement aucune idée d’où votre temps peut bien aller, nous nous sommes posé la question pour vous. Voici une tentative d’explication sur où le temps des mamans va et quoi répondre à vos amis qui ne comprennent pas vos journées.

Avoir des yeux tout le tour de la tête

Tout d’abord, on est en droit de se demander si ceux et celles qui posent de telles questions ont déjà vu des enfants en action! S’ils les avaient vus tourbillonner dans une maison, ils sauraient que même (ou surtout!) une conversation ennuyante au sujet du remboursement d’impôt peut être interrompue à tout moment pour poser une question. Être maman, c’est avoir des yeux et des oreilles capables de suivre trois conversations en même temps, sans manquer le roulement d’yeux de notre invité qui aurait bien aimé qu’on l’écoute avec intérêt. Pourtant, la maman en question n’a pas perdu un seul mot de tout ce qui a été dit. Ce n’est pas parce qu’elle sait que la récréation ne s’est pas très bien passée, que la couche du bébé doit être changée et que chéri ne trouve pas ses lunettes de soleil (qui sont sur son bureau) qu’elle n’a pas compris que son amie a rencontré quelqu’un!

Cet aspect de notre attention n’est pourtant qu’une infime partie de ce qu’une maman peut faire! Si certains s’imaginent qu’une mère au foyer passe la journée à observer de loin ses enfants s’amuser tout en parlant au téléphone et en regardant des téléromans, il faut vraiment remettre leur pendule à l’heure. Être une mère, c’est un peu s’inquiéter à chaque instant. C’est prendre une heure pour faire ce qui aurait dû en prendre moitié moins parce qu’on a vérifié si notre enfant n’est pas en train de manger quelque chose qui est tombé par terre. C’est avoir une peur bleue de ce qui se passe quand la maison est silencieuse. C’est une attention constante qui est demandée par notre enfant. C’est aussi ce besoin de surveillance que requiert cette petite personne merveilleuse qui ne sait pas qu’il ne faut pas mettre ses mains dans la toilette et que les ronds de la cuisinière peuvent le brûler.

Penser à tout, tout, tout

Être maman, c’est être bienveillante et vouloir laisser un beau souvenir d’enfance à ses petits. C’est un petit remords qui nous assaille quand on hausse la voix et qu’on n’est pas la mère parfaite qu’on a toujours voulu être. C’est le besoin de toujours savoir d’avance quand ils auront faim et soif. C’est le fait de ne pas les laisser s’endormir avant d’avoir mangé leur repas du soir. Les mères aimeraient aussi que leurs enfants s’amusent bien, bricolent et aiment chaque moment passé avec elles.

Être multitâches

Alors que les filles qui n’ont qu’un couple à nourrir se plaignent d’avoir fait une grosse épicerie pour la semaine et de devoir la rapporter toute seule à la maison, les mères se retrouvent avec une épicerie trois fois plus grosse et trois fois plus lourde. Elles la soulèvent d’un bras parce que le bébé est dans l’autre. Au même moment, elles pensent à l’endroit où elles ont mis leurs clés et à la meilleure façon de les attraper sans tout déposer quand elles arriveront devant la porte.

Quand elle arrive quelque part, la maman doit bien surveiller ses enfants parce que si tous les passants soupirent en espérant que les enfants ne crieront pas, elle doit quand même les laisser se dégourdir un peu, surtout le plus jeune qui vient à peine d’apprendre à marcher et qui en est très fier. Elle ne doit pas les perdre de vue et elle doit balayer l’espace du regard afin d’identifier les risques de blessures. Tout cela, elle doit le faire sans oublier la raison pour laquelle elle est à cet endroit et accomplir la tâche qu’elle s’était confiée.

Ses enfants doivent être propres, habillés convenablement pour l’occasion et la température et savoir se tenir. Tout ça sans compter l’enseignement qui vient avec le travail de mère et la pression que l’on ressent lorsqu’on veut absolument que notre enfant soit normal, accepté et heureux.

Et que dire de la maison qui devrait être im-pec-cable parce qu'après tout, vous passez TOUT votre temps à la maison! Ramasser, ranger, nettoyer, ça se fait presque tout seul quand on a AUTANT de temps! Ouais...

Infolettre



Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram