Vie scolaire

Développer une routine pour l'école

Il y a moyen de faciliter la rentrée scolaire de façon à la rendre moins stressante pour l'enfant et aussi pour les parents. Il s'agit de mettre en place une nouvelle routine à la maison.

La rentrée scolaire est souvent synonyme d'anxiété, le stress envahit les enfants autant que les parents. C'est le temps où les parents passent la moitié de leur journée à courir après le temps : la routine du matin, la garderie scolaire, les devoirs et leçons, le parascolaire, les cours de soir, la routine du soir, et j'en passe...

Ne paniquez pas! Il y a moyen de faciliter la rentrée scolaire de manière à la rendre moins stressante pour l'enfant et aussi pour les parents. Vous avez juste à mettre en place des structures d'encadrement, c'est-à-dire une routine à la maison. Grâce à mes suggestions, toute la famille passera de belles journées.

Qu'est-ce qu’une routine?

Si vous reculez dans les premières années de naissance de votre enfant, sans même vous en apercevoir, une routine était déjà établie pour le bien-être du petit : les heures de boire, l'heure de la sieste ou du coucher, etc. C'était sécurisant pour votre poupon, comme pour vous. Les tout-petits ont besoin de stabilité et de continuité. Vous n'aviez pas besoin de l'imager ou de l'écrire, c'était instinctif de votre part.

Une routine, c'est dans un premier temps un horaire clair et précis afin d'identifier à l'enfant ce qu'il a à faire et dans quel ordre il devrait l'exécuter. L'enfant adore être encadré même si parfois il rouspète contre les règlements. La routine est très sécurisante pour l'enfant, elle permet de diminuer le stress et l'anxiété chez ce dernier. La routine est différente d'une famille à l'autre, car nous devons tenir compte de notre mode de vie et des besoins spécifiques et précis de chacun de nos enfants, et ainsi l'adapter selon l'âge. C'est avec une routine que votre enfant développera une séquence de bonnes habitudes.

Quand doit-on la mettre en place?

J'aurais tendance à vous dire, le plus tôt possible, mais idéalement intégrez-la déjà vers l'âge de 3 ans. À cet âge, l'enfant aime bien tout décider et se sent capable de faire tout par lui-même, mais il est encore tellement dépendant de l'adulte! Votre enfant est parfois obéissant et très charmant et à d'autres moments un petit monstre. Donc il devient important d’avoir un horaire, une routine et une planification des tâches dans la routine, car à trois ans il est capable d'en exécuter certaines (ramasser ses jouets, mettre son linge sale dans le panier, arroser les plantes, essuyer la table, etc.).

Idéalement, les enfants qui entrent à l'école en septembre doivent reprendre la routine au moins deux semaines avant la rentrée. Pendant les vacances ainsi que la période des Fêtes ou en d'autres occasions, la routine est différente, un peu plus souple, mais après deux mois de vacances vous devez reprendre le contrôle, structurer et encadrer votre enfant.

Les bienfaits de la routine à la maison

  • En aidant le jeune enfant à se situer dans le temps, il peut prévoir les évènements qui suivront.
  • La routine doit toujours être simple compréhensible et surtout constante.
  • Je suggère aux familles séparées de discuter de cette routine, car si papa ou maman ou même la gardienne respecte la routine et que les autres pas du tout, il n'y aura pas de constance et l'enfant augmentera son anxiété au lieu de la diminuer. Tout le monde qui gravite autour de votre enfant doit suivre la routine de la même façon.
  • Elle permet aussi de favoriser son autonomie, car dans la routine, vous ajoutez les tâches qu'il devra respecter.
  • Le respect de la routine du matin et du soir contribue à renforcer les sentiments de stabilité et de sécurité chez l'enfant.
Exemple de routine de semaine (jours d'école)
matin  après-midi soirée
lever
collation + temps libre
temps libre
déjeuner
devoirs + leçons
bain
brosser les dents souper mettre linge sale au panier
habiller essuyer la table rituel du dodo
aider à la préparation du lunch jouer

 

 

Quand vous décidez de mettre en place une routine, vous aurez une meilleure gestion de la discipline. Pourquoi ne pas faire participer l'enfant à la planification de la routine? Ce sera plus facile de la respecter, car il l'aura instaurée avec vous.

C'est certain qu'une routine peut être imagée si l'enfant ne sait pas encore lire et intégrer des tâches domestiques, il sera fier de lui et développera de l'autonomie. Même si l'enfant est petit (à partir de 3 ans), il apprendra très vite par cœur la séquence du tableau. Ex. : « Après mon bain, je dois mettre mon linge sale dans le panier ». Sans même regarder sa séquence dans le tableau de la routine.

Disposer l'horaire de la routine bien à la vue et accessible à l'enfant pour qu'il puisse s'y référer à tout moment. Le renforcement positif encourage beaucoup l'enfant à poursuivre la routine et il favorise aussi une bonne estime de lui-même.

Si jamais votre enfant a tendance à prendre son temps pour exécuter une tâche afin d'étirer la routine (ex. : Ludovic prend 15 à 20 minutes pour s'habiller.) Demandez-lui d'exécuter cette tâche en 8 minutes et minutez-le. S'il réussit, félicitez-le.

Les enfants qui ont une routine à la maison depuis qu'ils sont tout petits ressortent bien du groupe à l'école, ce sont des enfants qui ont beaucoup moins de difficulté à se conformer aux règles du système scolaire ou même à la garderie. Les devoirs et leçons sont pratiquement toujours faits, ils sont sécurisés dans n'importe quel milieu, ont souvent beaucoup plus de facilité à entrer en relation avec les pairs, etc.

Routine de fin de semaine

La routine de fin de semaine est très différente. Elle est plus souple, mais encadre quand même l'enfant. Ça permet aussi à l'enfant de ne pas passer la fin de semaine devant la télévision ou devant son jeu vidéo. Elle lui permet aussi d'explorer des activités différentes et de réserver un peu de temps avec les enfants afin de renforcer le lien déjà existant, un temps de qualité!

 

Voici un exemple de routine de fin de semaine
soir souper

jouer dehors ou bricolage

ramasser les jouets bain temps libre et rituel du dodo

Pendant les jours de vacances, les congés scolaires, la fin de semaine, etc., les imprévus (des invités à souper, une sortie en famille, une gardienne, etc.), il est primordial d'aviser l'enfant le plus tôt possible dans la journée des changements à l'horaire afin de préserver « le côté sécurisant ».

Rôle des parents

 

Mettre en place et fabriquer l'horaire de la routine avec l'enfant.S'assurer de la constance de tous ceux qui gravitent autour de l'enfant.Vérifier si l'enfant collabore bien à la routine.Minuter le temps si votre enfant semble étirer le temps.Encourager votre enfant (renforcement positif).

Ce n’est pas toujours évident d'établir une routine à la maison. Dans les premières journées, vous aurez, en plus de la construire, à vous assurer qu'elle soit respectée, donc accompagnez votre enfant dans les premières journées. C'est parfois un défi pour toute la famille. Mais sachez que de maintenir une routine stable facilite grandement l'encadrement de votre enfant à la maison et qu'il s'adaptera plus facilement à l'école.

Lectures inspirantes
Guylaine L'Écuyer
Éducatrice spécialisée

Maman d'un adolescent, éducatrice spécialisée de formation et au scolaire depuis 20 ans, Guylaine L’Écuyer veux démystifier les termes scolaires, donner des trucs simples, proposer des lectures, nous préparer à cette grande étape qu’est l’école ! Elle possède une attestation de formation en TEACCH (de l'autisme et des autres troubles envahissants du développement) et aussi sur le trouble du lien d'attachement.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram