Sécurité

La prévention des incendies en 10 points

Sauriez-vous quoi faire si un incendie se déclarait dans votre maison? Et vos enfants? Prenez le temps de consulter ces quelques conseils de base pour être prête à réagir en tout temps.

1 - Le plan d’évacuation

Le plan d’évacuation est une mesure qui permet de s’assurer d’être adéquatement préparé en cas d’incendie. Faites un dessin représentant votre maison ou votre appartement pour y repérer rapidement les sorties à utiliser en cas d’incendie. Ce plan devrait contenir :

  • Les sorties de secours
  • Le trajet le plus rapide pour s’y rendre
  • Le point de rassemblement où tous les membres de la famille doivent se retrouver à l’extérieur
  • L’emplacement des avertisseurs de fumée, de monoxyde de carbone et des extincteurs portatifs

Le ministère de la Sécurité publique du Québec propose des informations très utiles sur la prévention.

2 - Pratiques d’évacuation

Comme la fumée peut envahir une demeure en aussi peu que 3 minutes, incluant le temps que l’avertisseur de fumée prend à détecter la fumée, vous devez être en mesure de réagir rapidement, même la nuit! Mettez à l’épreuve votre plan d’évacuation au moins une fois par année avec toute la famille :

  • Faites sonner le détecteur de fumée sans avertir les membres de votre famille
  • Procédez à l’évacuation en suivant les étapes de votre plan en minutant l’exercice
  • Rendez-vous à votre point de rassemblement et déterminez si vous devez apporter des modifications à votre plan pour l’améliorer.
Un sondage réalisé en 2011 par Duracell sur la sécurité en matière d’incendie, en partenariat avec l’Association des chefs en sécurité incendie du Québec (ACSIQ), révèle que 45 % des Québécois interrogés n’ont pas élaboré de plan d’évacuation pour leur maison, et au moins 80 % ont déclaré ne pas avoir effectué d’exercice d’incendie à la maison au cours de la dernière année.
3 - Détecteurs de fumée

Le détecteur de fumée est un incontournable pour protéger votre famille contre les incendies puisqu’il vous aidera à réagir rapidement et à éviter le pire. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon détecteur de fumée :

  • Le détecteur de fumée à ionisation est le plus utilisé et s’installe généralement près des chambres à coucher.
  • Il est préférable d’utiliser un détecteur à cellule photoélectrique près de la cuisine et de la salle de bain puisqu’ils sont moins sensibles aux vapeurs d’humidité ou de cuisson.
  • Choisissez un appareil muni d’une pile longue durée qui a une durée de vie de dix ans.
  • Testez votre détecteur régulièrement pour vérifier qu’il ne fait pas défaut.
  • Dans les nouvelles constructions, les détecteurs de fumée sont reliés au système électrique, il faut donc s’assurer qu’il puisse contenir une pile d’appoint pour vous protéger même en cas de panne de courant.
  • Choisissez toujours un détecteur de fumée muni du logo « ULC » du Laboratoire des assureurs du Canada qui vous indique qu’il respecte les normes canadiennes.
  • Il faut remplacer les détecteurs de fumée au bout de 10 ans.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, changez les piles de vos détecteurs de fumée à des périodes fixes dans l’année comme aux changements de saison ou aux changements d’heures. Vérifiez également qu’ils fonctionnent adéquatement au moins une fois par mois en appuyant sur le bouton d’essai pendant quelques secondes. Si le signal sonore ne se fait pas entendre immédiatement, il est temps de changer la pile.
 
4 - Détecteurs de monoxyde de carbone

Lorsqu’un véhicule ou un appareil brûle un combustible comme le bois, l’essence, l’huile, le propane, etc., du monoxyde de carbone est produit. C’est un gaz inodore, incolore, sans goût et qui ne cause pas d’irritations qui pourraient vous faire réaliser ce qui se passe. Une intoxication légère provoque des symptômes qui peuvent, surtout chez l’enfant, ressembler à ceux d’une grippe ou d’une gastroentérite, tels que des nausées, un mal de tête et de la fatigue. Par contre, une intoxication grave peut conduire rapidement à une perte de conscience et éventuellement entraîner la mort en quelques minutes seulement. Un détecteur de monoxyde de carbone est donc primordial pour éviter des décès; ils coutent entre 30 et 60 dollars, c’est peu pour sauver des vies! Comme pour le détecteur de fumée, c’est important d’en choisir un qui porte le logo « ULC »

5 - Dans la cuisine

Comme beaucoup de feux résidentiels commencent dans la cuisine, c’est important de se remémorer quelques règles de base qui peuvent vous éviter un incendie majeur.

  • Ne laissez jamais d’aliments chauffer sans surveillance sur la cuisinière, surtout pas de l’huile.
  • Si vous faites de la friture, utilisez une friteuse à contrôle thermostatique.
  • Vérifiez toujours que vous avez fermé tous vos ronds et votre four avant de quitter la cuisine.
6 - Entreposage

Si vous entreposez des liquides inflammables comme de la peinture ou des solvants, placez-les loin des sources de chaleur. Les réservoirs d’essence et de propane, quant à eux, devraient toujours être placés à l’extérieur.

7 - Les enfants

En plus des règles de sécurité de base comme de garder les articles inflammables et dangereux hors de la portée des enfants, prenez le temps de les sensibiliser à la prévention des incendies. Faites-les participer à la création du plan d’évacuation et aux exercices d’évacuation en restant calme pour qu’ils puissent savoir comment réagir en cas de feu. Les enfants d’âge scolaire sont souvent initiés aux mesures de sécurité à l’école; s’ils reviennent à la maison avec de la documentation, profitez-en pour revoir ce qu’ils ont appris et trouver des manières d’appliquer ces mesures en famille.

8 - L’extincteur portatif

Si vous êtes présents lorsqu’un feu commence, vous pouvez utiliser un extincteur portatif qui porte le logo « ULC » pour éteindre le feu naissant. Vous devez vous attendre à payer une cinquantaine de dollars pour un extincteur à poudre polyvalente A, B, C qui est le bon choix pour éteindre des feux de :

  • Matériaux inflammables comme le bois
  • Liquides ou gaz inflammables comme l’huile, la peinture et l’essence
  • Appareils électriques sous tension comme les panneaux électriques ou le câblage.
9 - En cas d’incendie

Si malgré toutes vos précautions votre famille est tout de même victime d’un incendie, regroupez rapidement tous les membres de la famille et sortez de la maison en suivant votre plan d’évacuation. Rendez-vous au point de rassemblement convenu et appelez le 911 une fois que tout le monde est sain et sauf.

Important! Ne retournez jamais dans une maison ou un logement en flammes. Les pompiers sont les seuls qui sont protégés adéquatement pour sauver une personne ou un animal prisonnier des flammes et de la fumée.
10 - L’assurance incendie

Soyez prévoyante et munissez-vous d’une assurance incendie qui vous protègera en cas de perte partielle ou totale. Pour être en mesure d’avoir un plan adéquat qui couvre votre demeure et tous vos biens, un courtier saura vous aider à établir un plan avantageux pour votre famille.

Pour connaître le calendrier des activités pour la semaine de la prévention des incendies, cliquez ici

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram