Santé

La clé des talents

1990. Sophie a 4 ans. L’éducatrice à la garderie s’inquiète. À chaque fois qu’elle s’installe avec des amis pour dessiner, ceux-ci la fuit automatiquement pour aller vers d’autres activités. Sophie se retrouve systématiquement seule à la table à dessin.

Aujourd’hui, Sophie est une employée clé dans une des plus grandes firmes de dessin 3D à Montréal. Elle vit de son talent et fait briller son potentiel. Son père m’a partagé son histoire et sans le savoir, il est venu contribuer à ma mission. C’est la raison pour laquelle je me lève tous les matins : Faire briller le potentiel.

À mon tour, je vous partage mes convictions.

L’éducatrice de Sophie, soucieuse, a pris un moment pour observer la situation. Après quelques observations, celle-ci a réalisé que les enfants étaient intimidés par les qualités en dessin de la jeune artiste. L’éducatrice a donc demandé à la petite Sophie de montrer aux autres comment elle s’y prenait. Forts de cette expérience, les parents de Sophie l’ont encouragé à poursuivre le dessin, malgré ses difficultés scolaires. Et vous connaissez la suite...

Parier sur l’avenir

Chaque personne est dotée d’un charisme unique qui lui permet de rayonner. Cette unicité est plus tangible durant l’enfance et le parent, expert de son enfant, est le meilleur observateur pour mettre sous lumière les forces de son enfant.

J’ai la certitude que si nous offrons à nos enfants des outils pour détecter leurs forces dès leur jeune âge, nous leur offrons un passeport d’estime de soi et bonifions leur chance d'atteindre la meilleure version d’eux-mêmes.

Comment faire briller nos p’tits soleils?

Prêcher par l’exemple.

Pour reconnaître les forces de l’autre, il faut commencer par reconnaître ses propres forces.

Connaissez-vous vos talents? Savez-vous dans quoi vous excellez? Une façon rapide de les connaître est de dresser une liste spontanée de 10 réussites. Trouvez ensuite les valeurs et qualités que vous avez utilisés pour chacune de ces réussites. Certains traits reviennent? Il y a de bonnes chances que ce soit vos talents.

Apprenez-lui à suivre son intuition.

Face aux choix de la vie, nous sommes rapidement étourdis par les bruits (conventions, dires, regards des autres). Commencez avec des choix simples et respectez-le lorsque celui-ci ne menace pas sa sécurité ou le respect des règles. À partir de 4 ans, vous pouvez le questionner sur son choix : « Pourquoi as-tu choisi de faire du vélo au lieu d’aller jouer au ballon? » 

Faites-vous confiance. En l’écoutant, vous saurez mieux que quiconque s’il est à l’écoute de son intuition.

Soulignez ses réussites.

Comment vous sentez-vous lorsque vous réussissez? Nos réussites sont d’excellents moments pour exercer nos talents. Aidez votre enfant à identifier ses réussites. Lorsqu’il s’habille seul, au lieu de lui dire qu’il est beau (jugement), vous pouvez lui nommer qu’il est habile, rapide, qu’il a un bon sens d’observation pour agencer les détails des vêtements ensemble (si c’est le cas, évidemment, sinon on peut le trouver original, voir audacieux, en turquoise et orange...).

Aidez-le à faire des liens.

À force de lui nommer ses multiples réussites, il finira par faire des liens par lui-même. Par exemple :

  • Grimpeur, il a toujours été un casse-cou qui aime se lancer des défis d’adresse... Alors pourquoi ne pas essayer le cirque?
  • Bon en lecture et en logique, il doit avoir un talent de stratégie... Essayons la programmation ou la robotique.
  • Il est un enfant docile qui a toujours eu de la facilité avec les consignes et le respect des autres. Peut-être qu'il a un talent de discipline? Si on l'inscrivait au karaté?

Sophie a eu la chance d’être entourée d’une éducatrice observatrice et de parents bienveillants. En mettant l’emphase sur ses talents, elle a pu garder le cap sur ses forces malgré ses embûches scolaires et aujourd’hui exceller dans un rôle bien à elle. Offrons à nos enfants ce passeport qui les aidera à cheminer vers la meilleure version d’eux-mêmes!

Cadleen Désir

Psychopédagogue

Fondatrice et directrice générale de Déclic, Cadleen Désir a orienté sa carrière vers le soutien pédagogique des enfants d’âge préscolaire. Bachelière en psychologie et psychopédagogue, Cadleen a toujours eu à cœur le bien-être des futures générations. Déclic est un réseau de cliniques qui a pour mission de faire briller le potentiel des enfants à besoins particuliers. Dévouée à sa cause, elle siège auprès de divers comités et conseils d’administration d’organismes dédiés à l’enfance. Elle a cofondé un projet de garderie pour les enfants avec des allergies alimentaires. Cadleen s’implique comme accompagnante au CHU Ste-Justine et participe à la mise sur pied d’une fondation pour l’accessibilité des services auprès des enfants vulnérables.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram