Santé

Devrais-je parler de sexualité avec mes enfants?

Parler de sexualité à notre enfant n’est pas simple. Les questions sont nombreuses et on craint de fournir des réponses floues ou d’entretenir des mythes. Voici comment bien y arriver.

De nos jours, les enfants sont constamment exposés aux messages sexuels. À l'approche de l'adolescence, vos enfants auront des questions sur le sexe, la sexualité et les relations saines. Discuter de sexualité avec vos enfants peut être difficile et gênant, tant pour eux que pour vous. Pour certains parents, il est plus facile d'éviter simplement cette conversation.

Comme l'âge moyen au moment de la première relation sexuelle pour les jeunes Canadiens est de 16 ans et demi, on comprend toute l'importance que cette question revêt. Selon les estimations, plus de la moitié des adolescents auront eu leur première relation sexuelle avant d'avoir terminé leurs études secondaires. Discuter de sexualité avec vos enfants peut leur permettre d'obtenir tous les renseignements dont ils ont besoin pour se protéger et faire les bons choix.

Le mythe de l'éducation en matière de sexualité

Discuter de sexualité avec des amis peut être embarrassant pour les adolescents, sans compter en parler avec leurs parents! Ils pourraient penser que le fait d'aborder ce sujet pourrait vous contrarier ou que quelque chose ne tourne pas rond avec eux parce qu'ils y pensent. En raison de tous les risques liés à la sexualité, comme les infections et une grossesse non désirée, il est important que votre enfant obtienne des réponses à ses questions.

Mythe : « Si je parle de sexualité à mes enfants, ils deviendront sexuellement actifs. »

Réalité : La recherche sur l'éducation sexuelle révèle en fait le contraire. Les adolescents ayant discuté de sexualité avec leurs parents tendent à remettre à plus tard le moment où ils deviennent sexuellement actifs, ont moins de relations sexuelles et pratiquent une sexualité plus responsable, c'est-à-dire que le taux d'utilisation de contraceptifs chez ceux-ci est plus élevé par rapport à ceux qui ne se sont pas entretenus de sexualité avec leurs parents.

Rôle des parents

Bien que ce soit difficile à croire, les parents sont la principale source d'information en matière de sexualité. Les recherches démontrent que les adolescents veulent des conseils, des renseignements et une orientation de la part de leurs parents. Les principes suivants peuvent être utiles :

Développer des connaissances de base sur des questions comme les relations amoureuses, la contraception, les infections transmissibles sexuellement (ITS) et l'anatomie du corps humain peut vous préparer aux conversations que vous aurez avec votre enfant.

Vous n'avez pas besoin de connaître toutes les réponses à chaque question! Si vous ne connaissez pas la réponse à une question que votre enfant vous pose, n'hésitez pas à le dire, offrez de faire une recherche et de revenir avec la réponse.

Établissez une ligne de communication avec votre enfant pour qu'il se sente à l'aise de parler de sexualité avec vous. Pour mieux l'atteindre, créez un contexte de confiance et de soutien et faites participer votre enfant à une discussion bilatérale, plutôt que d'imposer simplement votre perspective.

Il n'y a aucun moyen de savoir ce que votre enfant connaît ou ne connaît pas en matière de sexualité à moins d'en parler avec lui. Une chose est certaine : l'ignorance envers la sexualité n'empêche pas les adolescents de la pratiquer. Offrir orientation et soutien garantit que votre enfant dispose de l'information nécessaire pour être heureux, en santé et responsable.

Cet article provient du site de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada

Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada (SOGC)

Fondée en 1944, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada représente plus de 3 000 membres professionnels, dont des gynécologues, des obstétriciens, des médecins de famille, des infirmières, des sages-femmes, ainsi que des professionnels du domaine paramédical. À titre d'une des principales autorités dans le domaine des soins de santé génésique, la SOGC produit des directives nationales liées à l'éducation publique et médicale sur d'importants sujets en matière de santé des femmes. Pour des informations sur la sexualité, visitez le site Masexualité.ca.  

Infolettre




Cette semaine
L'accompagnement à la naissance pour le père

Votre conjointe vous fait part de son désir de faire appel à une accompagnante, mais vous êtes sceptique? Vous n’êtes pas le seul.

Les relations avec les grands-parents

La relation entre les petits-enfants et leurs grands-parents est souvent basée sur le même lien qu’entretiennent les parents avec leurs parents. Si cette dernière est fluide, amicale et enrichissante, l’enfant entretiendra un dialogue riche et intéressant avec ses grands-parents.

Paternité et rupture

L'absence du parent n'ayant pas la garde peut mener à l'éloignement : les chiffres montrent qu'avec le temps, l'enfant voit de moins en moins le parent qui n'a pas sa garde.

10 choses que papa fait mieux que maman

Parfois, un papa arrive comme Superman pendant la tempête et rappelle à maman combien elle est chanceuse qu’il soit là. Voici dix de ces choses qu’un papa fait à la perfection!

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties d'avril 2021

Non