Santé

La constance, la clé du succès?

Ah la constance avec un grand « C ». On nous en parle, on nous la conseille, on nous la vante! Mais à quel point est-elle efficace? Au plus haut point, je vous le jure! Mais qu’est-ce que la constance, au juste?

Selon le Larousse, la constance est le « Caractère de quelque chose qui reste stable, qui ne varie pas. » Hum! Bien facile à dire, mais beaucoup moins à faire, surtout quand on est parent, qu’on a de grosses journées de travail, les activités sportives des enfants, les devoirs, les bains, l’épicerie, le ménage, etc., et que tout ça nous occasionne des changements d’humeur bien justifiés!

Il est clair qu’en étant constants dans leurs interventions, les parents s’assurent une crédibilité aux yeux de leurs enfants. Répéter mille fois à son enfant que s’il n’arrête pas tel ou tel comportement il ira en retrait, sans jamais passer à l’action perd beaucoup de sa crédibilité aux yeux de l’enfant. L’enfant a besoin d’être guidé et qui est mieux placé que son père et sa mère pour le faire? En le guidant et en gardant une constance, le parent permet à son enfant de découvrir les droits, les interdits et les limites.

La routine

Les enfants ont besoin de routine dans leur quotidien, elle est nécessaire à leur bon fonctionnement. Le changement est trop perturbant pour eux et leur demande trop d’adaptation et d’énergie. Au niveau de l’éducation et de la discipline, c’est la même chose, les enfants ont un besoin fondamental de constance. Imaginez, chaque matin vous arrivez au boulot et votre bureau, votre atelier ou votre matériel a changé de place et chaque jour on modifie vos taches!

Évidemment, en un rien de temps, vous sentiriez la frustration et l’agressivité monter en vous. Il en est de même pour votre enfant : si chaque jour est différent, si les règles changent sans arrêt et si l’on modifie ses habitudes sans prévenir, il est tout à fait normal d’obtenir crise, frustration, angoisse et stress en retour. L’enfant en bas âge a besoin de connaitre les limites et le cadre qui l’entourent, ça le rassure et l’aide à se retrouver. Il en est de même pour le préado et l’ado! Plus on établit de règles et de limites claires et plus on est constant dans notre éducation, mieux ça ira avec le temps.

Établir des règles

Les règles sécurisent beaucoup les enfants, au même titre que la routine : elles permettent aux enfants de voir l’adulte comme une personne fiable et digne de confiance. La fermeté dans l’établissement des règles ne signifie pas nécessairement la rigidité. Par exemple, on peut suspendre une règle le temps d’une journée spéciale ou d’un événement, tout en s’assurant d’indiquer clairement à l’enfant qu’il s’agit d’une exception, d’un privilège.

Les gens ont parfois de la difficulté avec les mots règles, limites, cadres, comme s’ils représentaient quelque chose de négatif, alors que des règles, des limites et des cadres sont partout dans notre vie et notre société, chaque jour. Si votre enfant ne sait pas où sont vos limites ou comment vous réagissez à un comportement ou un autre, il procèdera par essai-erreur et ira jusqu’au bout pour vous tester.

Lorsque je suis sur la route, je dois respecter des limites de vitesse, si je ne les respecte pas la police me donne une contravention, quand je suis au travail je dois respecter l’horaire qui m’est soumis sans quoi je pourrais être mise à la porte, etc. Les règles, le cadre et les limites font partie de la vie, et plus tôt j’apprends à les respecter, mieux ce sera. En tant que parent, c’est notre devoir d’être constant dans notre éducation pour aider notre enfant à grandir et apprendre.

 

La communication

La communication reste une des clés du succès. Apprendre à bien communiquer avec votre enfant, à faire des demandes et à donner des indications claires et précises vous permettra non seulement une constance, mais une bien meilleure harmonie dans vos relations avec votre enfant. Pour l’enfant, le besoin d’être écouté et compris est à la base du développement de son estime de soi. En écoutant votre enfant, vous pourrez ainsi établir, la plupart du temps, des règles qui pourront convenir aux deux parties et ainsi faciliter la constance pour vous et pour votre enfant.

Bien évidemment, toutes les règles ne plairont pas nécessairement à votre enfant, mais certaines règles ne trouveront pas place à la négociation des parties! Par exemple, le port obligatoire du casque à vélo pourrait ne pas plaire à votre enfant, mais sera non négociable de votre côté. L’enfant doit aussi comprendre que vous êtes l’adulte et que c’est vous qui avez le mandat de vous occuper de sa sécurité et de son bien-être, et ce, par amour pour lui.

Par contre, l’heure de rentrée pourrait être négociable : par exemple, vous lui dites 20h00, il rétorque 20h30 et vous finissez avec 20h15. Votre enfant aura le sentiment d’avoir gagné, d’avoir choisi lui-même l’heure d’entrée et pour vous, ce ne sont pas 15 minutes qui feront la différence. Les deux parties y trouvent donc leur compte et à ce moment-là la constance sera beaucoup plus facile à respecter. Écoutez votre enfant, peu importe son âge, et prenez soin de l’entendre et de répondre aussi à ses besoins et demandes, car c’est pour lui une façon d’apprendre à s’exprimer et à être entendu.

Un outil précieux

Les tableaux à cocher sont de merveilleux outils pour aider avec les règles, les bonnes habitudes et évidemment la tenue de la constance. Vous pourrez trouver sur le web une multitude de modèles de tableaux à cocher que vous pourrez imprimer et utiliser à la maison. Par exemple, un tableau des bonnes habitudes qui vous permet de cocher chaque jour une case si une règle ou une consigne établie au préalable n’ont pas été tenues. L’enfant sait donc automatiquement qu’il y aura une conséquence qui s’en suivra. Ce type d’outil peut vous permettre d’avoir des demandes et des attentes clairement identifiées par votre enfant.

Véronique Gauvin

Coach PNL famille

Maman de deux enfants, je suis une passionnée de la maternité, des enfants, de la famille quoi! Ceux qui me connaissent pourront vous le dire : avec plus d’un tour dans mon sac, je saurai vous aider, en vous fournissant trucs et astuces, écoute et réconfort, pour enfin vous permettre de vous sentir mieux dans votre peau, moins angoissée, plus confiante en vos propres moyens, mieux organisée, mais surtout pour permettre un cheminement vers une vie de maman et de femme dès plus agréable!  Vous pouvez en apprendre plus sur moi sur mon site ou m'écrire directement par courriel.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram