Papa

Comment prévenir la tête plate chez le nouveau-né?

Avec l’arrivée d’un nouveau-né à la maison, plusieurs questionnements surviennent. Une grande préoccupation de tous les parents est la prévention de la tête plate.

Il est donc important de comprendre comment elle se produit afin de trouver des solutions pour la prévenir.

Commençons par définir ce qu’est la tête plate ou plagiocéphalie. C’est en fait un aplatissement au niveau du crâne qui survient à la suite d’une pression externe prolongée sur la tête de bébé. Le crâne de bébé est très malléable à la naissance en raison de l’absence d’ossification au niveau des sutures, c’est-à-dire des jonctions entre les différents os du crâne. Cette malléabilité persiste quelques mois et commence à diminuer vers le quatrième mois de vie de l’enfant. Il est donc important de profiter de cette période pour effectuer les traitements nécessaires à la diminution de l’aplatissement. La plagiocéphalie peut entrainer des retards au niveau du développement moteur global de l’enfant dans ses premiers mois de vie. Il est donc important de s’en préoccuper. Ainsi, plus un enfant est évalué rapidement à la naissance, moins la plagiocéphalie aura d’impact.

Quelles sont les causes possibles de la plagiocéphalie?
  • Position intra-utérine; c’est-à-dire la position dans laquelle était bébé à l’intérieur de l’utérus (manque d’espace);
  • Diminution de la mobilité cervicale peut faire en sorte que bébé garde toujours sa tête dans la même position;
  • La diminution de la mobilité cervicale peut être causée, par exemple, par la position intra-utérine, par l’utilisation de forceps ou de la ventouse lors de l’accouchement;
  • Positionner bébé toujours sur le dos.
Position sur le ventre

Doit-on mettre bébé sur le ventre est une question qui revient souvent. Depuis la recommandation de « Dodo sur le dos », l’incidence de la mort subite du nouveau-né a diminué de 40 %1. Cependant, plusieurs parents s’inquiètent maintenant de placer leur enfant sur le ventre pendant ses moments d’éveil. Ce manque au niveau du temps sur le ventre peut contribuer par exemple, à des retards moteurs plus précoces et une plagiocéphalie. À long terme, cela peut affecter le développement global de l’enfant dans ses habiletés à apprendre à attraper des objets, à ramper et marcher à quatre pattes, à se tenir debout et à marcher.

Il est important de commencer à mettre bébé sur le ventre dès sa naissance, quelques minutes à la fois pour un total d’environ une heure par jour, et ce, jusqu’à l’âge de trois mois2. Les bébés se plaignent souvent lorsqu’on les place sur le ventre. Plus on commence tôt après la naissance et que l’on maintient un horaire régulier de temps au sol sur le ventre, plus votre enfant pourra renforcer ses muscles du cou, du tronc et des épaules. Le fait de varier les positions de votre enfant est très important afin de l’aider à développer sa force musculaire3.

Voici donc quelques suggestions pour vous aider à placer bébé sur le ventre :

  • Placez bébé sur le ventre quelques minutes après chaque changement de couches. Vous pouvez disposer une petite serviette roulée sous ses bras afin de le surélever un peu.
  • Promenez bébé dans la maison en le tenant sur votre avant-bras face vers le sol. Gardez toujours votre bras près de votre corps;
  • Placez bébé sur le ventre et couchez-vous en face de lui; votre enfant est attiré par votre visage et votre voix. Le fait d’être en face de lui l’encouragera à relever la tête. Bougez d’un côté à l’autre afin de l’encourager à tourner la tête.
  • Couchez-vous avec bébé ventre à ventre; faites attention de toujours garder vos mains sur bébé afin d’éviter qu’il tombe. Puisqu’un nouveau-né ne lève pas beaucoup la tête, variez la position de la tête (droite et gauche) afin d’éviter qu’il ne développe une préférence;
  • Utilisez un miroir afin de garder bébé intéressé pendant son moment sur le ventre. Bébé aime se regarder;
  • Couchez bébé sur vos cuisses en gardant une main sur ses fesses afin d’éviter qu’il ne roule. Alternez en plaçant la tête de bébé sur votre cuisse droite ou gauche.

Que puis-je faire d’autre pour favoriser le mouvement et encourager mon nouveau-né à tourner la tête4?

  • Quand il est temps de coucher bébé, variez le sens dans lequel vous le placez dans la couchette;
  • Si vous installez un mobile, placez-le à la hauteur de son thorax ou plus bas afin de favoriser le mouvement de flexion du cou;
  • Lors du changement de couche, variez le côté et l’endroit où vous vous placez;
  • Au lieu de tenir bébé par les chevilles lors du changement de couche, placez ses genoux sur son ventre et maintenez cette position d’une main pendant que vous changez la couche de l’autre. Ceci étire les muscles du dos de bébé;
  • Après le bain, placez bébé sur le ventre pour le sécher.

Infolettre




Cette semaine
Le Movember, c’est bien plus que le mois de la moustache

Qu’ont en commun le mois de novembre et la moustache? Ils ont la Fondation Movember qui, par le biais de ses actions mondiales, tente d’améliorer la santé et le bien-être des hommes. Regard sur ce qui les emporte prématurément.

Les cancers masculins: facteurs de risques, symptômes et dépistage

Le cancer testiculaire et le cancer de la prostate sont en tête de liste des cancers les plus courants chez les hommes. Triste constat: le nombre de cas pourrait passer à 1,7 million d’ici 2030.

Se séparer quand on a de très jeunes enfants

Se séparer n’est jamais chose facile, mais avec un enfant qui ne parle pas encore, ou si peu, il est encore plus difficile de comprendre ce qu’il ressent et de s’y adapter.

L'ainé, le cadet, le benjamin

Est-ce que la position de naissance des enfants au sein d'une fratrie influence leurs comportements? C'est bien possible!

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram

Activités de la semaine

Les meilleures activités de novembre