Papa

La reconnaissance de paternité

Et l’enfant dans tout ça?

Les mamans qui ont exclu le père dès les premiers instants de la vie de leur enfant croient le protéger en ne mentionnant pas l’existence de ce papa biologique. Pourtant, signale Marie-Josée Mercier, psychologue, ce silence peut être malsain pour l’enfant. « Si on ne lui dit rien, il risque d’interpréter ce qui n’est pas révélé en faisant appel à son imaginaire ». La réalité camouflée est susceptible d’être déformée quand elle reviendra plus tard dans la vie de l’enfant ou de l’adolescent.

La filiation constitue une base importante du développement de l’identité de l’enfant, de même que de son sentiment d’appartenance. Il vaut donc mieux lui expliquer sa réalité, sans forcément dévoiler tous les détails. La maman peut par exemple mentionner qu’il a bien un père, mais que celui-ci ne se sentait pas prêt à s’occuper de lui après sa naissance. Évidemment, il est inutile de se lancer dans cette explication si l’enfant est âgé de moins de cinq ans, car il ne sera pas en mesure de comprendre. Dès la maternelle cependant, il posera probablement des questions au sujet de son père puisqu’il sera alors confronté à la réalité familiale de ses camarades de classe, différente de la sienne.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram