Papa

Parler avec son enfant, c’est important

Avec un enfant plus vieux
  • Quel que soit l’âge de l’enfant, laissez-lui du temps pour s’exprimer;
  • S’il tente de vous parler, démontrez-lui que vous l’avez entendu en lui répondant.
  • Employez des phrases juste un petit peu plus longues que ce qu’il a fait.

C’est ici que le style de communicateur entre en jeu. Si vous êtes de celles qui parlent beaucoup, il se peut que vous ne vous rendiez pas compte que vous répondez à la place de votre enfant, que vous l’interrompez et continuez ses idées ou encore, qu’il ne puisse pas placer un mot, comme on dit entre nous. Votre enfant pourra développer de mauvaises habitudes comme vouloir toujours interrompre, ou encore, s’il veut s’exprimer à tout prix, il pourrait se mettre à parler très vite, afin de tenter de finir ce qu’il a commencé à dire avant d’être interrompu.

Par contre, si vous êtes une personne peu « jasante », et que vous ne lui répondez pas, sachez qu’il ne profitera pas de l’enseignement que vous pourriez lui transmettre en allongeant les phrases ou en corrigeant une phrase mal construite.

L’enfant qui ne se développe pas comme on s'y attend

Certaines d’entre vous auront peur d’être incompétentes et de faire des gaffes en enseignant mal à leur enfant. Disons que le langage ne devrait pas être vu comme un enseignement, mais comme faisant partie de l’éducation qu’on donne à l’enfant, comme apprendre à marcher, à aller à la toilette, à avoir de bonnes manières à table ou autre. Il y a une partie qui provient de ce que le parent procure à l’enfant (un bon modèle, des exemples), mais une partie appartient au potentiel et aux capacités de l’enfant.

Certains parents pensent que c’est de leur faute si leur enfant parle moins ou moins clairement qu’un autre du même âge. Et pourtant, cela n’est pas le cas. Sans rentrer dans les détails, il importe de savoir que votre enfant présente des caractéristiques d’apprentissage du langage différentes des autres enfants, qu’il a peut-être besoin de plus de stimulation ou encore, qu’on lui montre autrement. Dans ce cas, il est utile de savoir ce qui fonctionne le mieux et comment le pratiquer avec notre enfant.

Guide du langage de l'enfant de 0 à 6 ans

Sylvie Desmarais
Éditions Quebecor
2010
ISBN : 9782764020463
29,95 $

 

Sylvie Desmarais
Orthophoniste

Orthophoniste depuis trente ans et mère de deux grands garçons, Sylvie Desmarais a toujours eu à cœur de transmettre d’une manière accessible ses connaissances sur le langage et la communication. Elle a enseigné à l’Université de Montréal, a donné de nombreuses conférences destinées aux parents de jeunes enfants, et a consacré une grande partie de sa carrière à la formation de médecins et d’intervenants en petite enfance. Elle a toujours cru en l’importance du dépistage précoce des troubles du langage, c’est pourquoi elle a participé à un grand nombre d’activités visant à faire connaître le développement et la stimulation du langage. Elle a toujours eu à cœur de transmettre aux parents le plaisir de suivre l’évolution de leur enfant et de communiquer avec lui, et de les renseigner sur les moyens les plus efficaces de l’aider à développer son langage. C’est pour toutes ces raisons qu’elle a écrit le « Guide du langage de 0 à 6 ans » publié en 2010 aux Éditions Quebecor. Elle pratique toujours à son bureau privé où elle reçoit une clientèle d’âge préscolaire et scolaire qui se présente pour des difficultés de langage parlé, ou qui rencontre des difficultés en lien avec le langage écrit. 2144, montée Monette Laval, QC, H7M 4T6 514-924-6471 [email protected]

Infolettre




Cette semaine
Les pères prêts pour la conciliation travail-famille

Afin d'obtenir de meilleures mesures de conciliation travail-famille dans le cadre de leur travail, plus du tiers des pères québécois seraient prêts à gagner un revenu moindre et plus de la moitié seraient ouverts à changer de boulot.

Parents - la peur de ne pas en faire assez!

Bien s’occuper de ses enfants, c’est une chose. Avoir peur de ne pas en faire assez au point de s’en rendre malade, c’en est une autre! Faites-vous partie de ceux qu’on appelle les hyperparents?

Les pères et le TDAH – L’impact sur les enfants

Dans près de 50% des cas, les enfants qui reçoivent un diagnostic de trouble du déficit ont au moins un parent qui en souffre. Étonnamment, lorsque papa en souffre, les conséquences sont plus grandes chez l’enfant.

Une horloge biologique masculine

On parle souvent de l'horloge biologique pour expliquer que les femmes cherchent à procréer une fois atteint un certain âge. Qu'en est-il des hommes?

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties de février