Papa

Anthony Calvillo, papa étoile!

En mai dernier, Dove a organisé une table ronde à laquelle des papas vedettes prenaient part. Nous avons profité de l’occasion pour parler à Anthony Calvillo, quart arrière des Alouettes, de sa vie de papa.

Anthony Calvillo qui cumule les succès et les victoires n’est pas qu’un joueur étoile des Alouettes de Montréal, il est aussi le sympathique papa de deux petites filles qui ont transformé sa vie. Il parle de sa vie de famille avec autant de passion que d’amour. Rencontre avec un papa étoile.

Vous êtes un joueur de football, votre physique est imposant. Faut-il penser que vous êtes un papa autoritaire?
Non, au contraire! J'avoue que c’est mon épouse Alexia qui fait la discipline à la maison. C’est elle qui est là au quotidien avec mes filles Athena et Olivia. Naturellement, j’appuie ses règles et sa façon de faire, mais je ne suis pas très sévère, ni autoritaire. J’embarque quand c’est nécessaire d’insister et de trancher. En fait, je ne veux pas faire peur aux filles avec ma grosse voix, mais quand il le faut, je m'en sers!

Êtes-vous plutôt un papa-joueur?
Oui, c’est vrai que je joue beaucoup avec les filles. J'aime passer du temps en famille et c'est tout naturel pour moi de jouer avec elles, d’aller dehors, de faire des activités… Durant la saison de football, je ne suis pas souvent à la maison, mon horaire est chargé, je suis souvent à l’extérieur. Alors quand la saison est finie, je me rattrape et je consacre mon temps à ma famille.

Vous avez 2 filles. Est-ce que vous êtes à l’aise avec elles ou vous faites plus attention que si elles étaient des garçons?
Le fait qu’elles soient des filles ne change rien à ma façon d’être papa. Je suis très physique. Je ne suis pas plus doux avec elles que si elles étaient des garçons. Je ne pense pas que je serais différent avec des garçons, en tout cas! Mes filles adorent m’embarquer dessus, se batailler avec moi comme tous les enfants aiment le faire avec leur père finalement.

Trouvez-vous facile ou difficile d’être père?
C’est à la fois facile et difficile, vous savez. C’est facile parce que je les aime et que je veux leur bonheur, mais c’est difficile aussi parce qu’il faut continuellement apprendre. Ce qui m’épate, c’est qu’il y a des instructions pour toutes sortes de choses dans la vie, on peut suivre des cours de n’importe quoi, mais pas des cours de papa. J'apprends tous les jours depuis qu’elles sont au monde et je vais continuer d’apprendre. Je demande souvent conseil à des amis pour voir ce qu’ils font et comment ils agissent dans certaines situations.

Vous parliez plus tôt du fait d’être souvent absent de la maison. Comment vivez-vous ça?
Vous savez, être joueur de football est un métier, je gagne ma vie de cette façon. Quand c’est le temps des entrainements et ensuite durant la saison, je dois me concentrer et être professionnel. C’est sûr que durant cette période, je m’implique moins, je suis plus souvent absent, quelques fois je passe même plusieurs jours sans voir mes filles. Mais aussitôt que la saison est terminée, je suis à 100 % présent, je prends mon rôle très au sérieux. Par exemple, l’anniversaire de mes filles est durant la saison de football et je ne peux pas être présent comme je le voudrais. On a donc décidé ma femme et moi qu’elles auraient deux fêtes d’anniversaire, le vrai et un autre qu’on organise quand je peux faire la fête avec elles.

Êtes-vous le père que vous auriez aimé avoir?
C'est difficile de répondre à cette question! C'est sûr que je suis un père différent du mien. C’était aussi une autre époque… J'ai connu mon père jusqu’au début de l’adolescence seulement et avant ça, je ne le voyais pas souvent, il travaillait beaucoup. Il n’était pas un gros communicateur. J’essaie au contraire d’être le plus présent possible et d’être à l’écoute de mes filles, de leur montrer que je les aime et que je suis là pour elles. Je suis très différent de mon père, c’est certain!

Qui est Anthony Calvillo?
Anthony est né en août 1972 à Los Angeles, en Californie. Après avoir été repêché par les Tiger Cats de Hamilton, il a signé avec les Alouettes de Montréal en 1998 et il a pris la relève en tant que quart arrière partant en 2000. Depuis lors, il a obtenu des statistiques dignes du Temple de la Renommée, remportant trois championnats de la Coupe Grey en 2002, 2009 et 2010, en plus de récolter trois fois le titre de joueur le plus utile de la Ligue canadienne de Football en 2003, 2008 et 2009.

Anthony et sa famille habitent toute l’année à Montréal. Ils ont dû surmonter de graves problèmes de santé au fil des ans. Sa femme, Alexia, a vaincu le cancer en 2007. Et en décembre 2010, Anthony a subi une intervention chirurgicale pour l’ablation de la glande thyroïde et il a reçu des traitements pour un cancer thyroïdien.

Vous aussi pouvez être un papa étoile!

Dove Men+Care est à la recherche de papas étoiles et vous invite à proposer la candidature d’un papa de votre entourage. Qu’il soit votre père, le père de vos enfants ou un homme de votre entourage dont vous admirez l’implication familiale, vous pouvez le mettre en vedette.

Pour participer, il suffit de partager votre récit et des photos de votre papa étoile sur Facebook.com/Dove. Les 20 papas étoiles qui auront obtenu le plus de soutien recevront une année d’approvisionnement en produits Dove Men+Care.

De plus, trois papas étoiles parmi le groupe final de 20 recevront un grand prix familial. Chaque grand prix consiste en une Expérience VIP tout compris, incluant un voyage pour quatre pour assister au 99e match de la Coupe Grey au stade BC Place de Vancouver, avec une chambre d’hôtel, le transport aller-retour et quatre billets pour le match de la Coupe Grey.

Rendez-vous sur YouTube pour voir des capsules papa étoile Dove Men+Care, dont celle d’Anthony Calvillo.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram