Papa

Je travaille trop!

Après le texte que Joe a écrit sur qui prend congé quand un des enfants est malade, j’ai réalisé que chez nous, ce n’était clairement pas moi…

Je travaille trop!

Les jours qui ont suivi la lecture du texte du cofondateur de notre blogue pour papas, j’ai réalisé des trucs. Des trucs pas trop cool… Je me suis rendu compte que ça fait vraiment longtemps que je n’avais pas écrit un « vrai » texte sur PdG. Mais aussi le fait que je vois trois shifts de gardien de sécurité quand je travaille! J’arrive dans l’immeuble le matin et celui de nuit fini son quart de travail. Je sors prendre du soleil et je croise celui de jour et quand je quitte le travail c’est celui de soir qui est à l’accueil. Oui, je fais souvent des 12 heures! Ou plus…

Le pire c’est qu’il y a des dates dans ma vie où je n’aurai pas vu mes filles. Je pars de la maison le matin et elles ne sont pas réveillées. J’arrive le soir et elles sont déjà dans les bras de Morphée…  Elles ont vécu la journée sans moi… Ça fait mal!

Pour des raisons personnelles je dois travailler davantage c’est temps-ci. Faut dire aussi que je suis pigiste alors la job, tu la prends quand elle passe, car tu ne sais pas trop de quoi va avoir l’air le prochain mois.

Joe parlait de culpabilité dans son article… Moi ce sentiment c’est mon meilleur annemi. Oui j’ai écrit « A »nnemi. Un mélange d’amour/haine entre ami et ennemi. Je travaille en télé, donc quand je ne suis pas là:

1- La job ne se fait pas.

2- Je mets tout le monde dans la marde.

Mais JF tu as les fins de semaine au moins! Faux. En télé, il n’y a pas de semaine ou de fin de semaine, il n’y a que des jours. J’ai toujours l’impression que mon cadran sonne, que je suis dans mon char ou à la station… L’horloge a comme perdu tous ses chiffres. Les aiguille spin dans le beurre et je suis dans un temps qui n’existe comme plus… Je suis Bill Murray dans le jour de la marmotte!

(J’adore name dropper des gens connus! Comme ça je vous donne l’impression d’avoir une super connaissance générale)

Les « reproches »…

Mes filles m’ont dit récemment des: « Je m’ennuie de toi papa. » ou des « Tu es toujours au travail »

En fait, c’est pas vrai… Ce ne sont pas des reproches, mais des désirs, des souhaits, des besoins, des « je t’aime » déguisés, dans une formulation enfantine maladroite mais honnête… C’est aussi un coups de poignard dans mon cœur.

Elles sont trop jeunes pour comprendre pourquoi je travaille autant. Pour elles, j’imagine, que c’est un peu comme si je les abandonnais… Et pourtant, c’est tellement pas ça. Reste que c’est quand même absurde de mettre des enfants au monde et ne pas pouvoir être là pour les voir grandir, parce que tu travailles pour les faire vivre… Non?

Je sais, je sais, je ne suis pas le seul dans cette situation. Plusieurs d’entre nous passons trop de temps au travail et pas assez à la maison. Le papa moyen passe 36 minutes avec ses enfants par jour… 36 minutes tabarnak!!! Trente-six! Au moins, quand j’apprends que mes filles s’ennuient de moi, ça me fait chaud au cœur. Car quand on s’ennuie de quelque chose c’est qu’on ne s’en fout pas totalement.

Je cherche comment conclure ce texte d’une façon positive. Je ne trouve pas… Qui a quelques millions à me donner que je prenne ma retraite?

Père de Gosses

Père de Gosses est un magazine en ligne qui touche tout ce qui intéresse les papas ! Fondé à l’été 2014, PdG fait de plus en plus d’adeptes, particulièrement en France et au Québec! Jean-Félix « JF » Maynard (cofondateur de PdG) et Jonathan Laberge seront heureux de pouvoir discuter avec vous sur peredegosses.comFacebook et sur Twitter!  

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Instagram