Papa

Plaidoyer de naissance

La grossesse, cheminement éminemment complexe sous tous les angles, entraîne en l’homme une grande remise en question. L'heureux père de cinq enfants partage ses réflexions lors de l'arrivée du petit dernier!

Il est de ces sensations qu’on ne peut renier, passer sous secrets, tout comme cette première rencontre avec celle qui allait devenir ma femme et dont je connaissais à l’avance l’heureux dénouement, lorsque son regard croisa à peine le mien. Effectivement, lancés de cette façon, les plus incrédules d’entre nous auront tendance à nier toutes possibilités d’une telle connexion entre homme et femme. Pour ma part, dans tous les moments de ma modeste et courte vie, mon cœur a toujours su me guider avec sérénité. Aujourd’hui, une fois de plus, ma confiance envers ma douce moitié s’est vue récompensée par une grande victoire…

Avoir confiance en la vie!

La grossesse, cheminement éminemment complexe sous tous les angles, entraîne en l’homme une grande remise en question. Certaines figures masculines ne résisteront point à la perte journalière de ces référents identitaires sur lesquels les individus s’appuient en vue de cerner ou confirmer les pans de leur personnalité dans le temps écoulé ou au sein de celui qui suppose leurs ambitions. Sans trop qu’on sache pourquoi, plusieurs reculent devant ce gouffre vital creusé par l’inconnu que sous-entend la paternité. Il est primordial que ces hommes réalisent, d’entrée de jeu, qu’à l’extrémité de ce parcours sinueux, de la grossesse à l’accouchement, se cache un amour sans bornes dont les vertus entraînent un remaniement si profond qu’il nous est permis en quelque sorte de renaître! Et s’il ne suffisait que de laisser aller la vie, d’avoir confiance en elle pour en saisir sa valeur réelle?

21 pouces de bonheur

Cette nuit, ma cinquième déclaration d’amour est venue au monde! Un autre enfant! Du haut de ses 21 pouces, il a créé un puissant raz de marée d’amour par lequel je me suis laissé inonder, imprégner. Il m’a chargé « à bloc », revitalisé, énergisé… Aujourd’hui, la vie me donne une chance supplémentaire d’être un meilleur homme, un meilleur père… Il est vrai qu’une telle faveur vient avec un contrat exigeant, celui d’être à la hauteur d’un tel privilège. Tous les individus vivent, une existence parsemée de contraintes, avouées ou non, contre lesquelles nous réagissons fortement. L’homme cherche à se libérer pour mieux évoluer, à forcer le cadre pour changer sa destinée. N’est-il pas formidable d’opter consciemment pour une telle exigence, la naissance d’une progéniture envers laquelle je serai obligé toute ma vie?

La vie : une dette qu'on est heureux de contracter!

Au moment même où j’écris ces mots libérateurs, ou je prends la mesure de mon cœur, je réalise ma dette contractée envers la vie; je crois qu’elle me donne plus que je ne peux mériter. Elle s’est investie cinq fois en la personne que j’aime le plus au monde : ma cocotte, ma femme. À première vue, ces dernières paroles sembleront porteuses d’un danger potentiel. Peut-on croire en la pérennité de l’amour? La réponse à cette question fondamentale qui hante l’être humain depuis tous les temps niche, à mon avis, en cette autre question énoncée très simplement : peut-on oser penser vivre pleinement sans s’envoler, sans craindre de perdre pied? Pour ma part, j’ai fait un choix il y a déjà dix ans, celui de m’abandonner complètement.

L'arrivée de Ludovic

Ludooo, s’écria-t-elle, un appel d’une vigueur à faire frissonner. Il est un privilège remarquable d’assister à la symbiose de deux êtres qui luttent pour un même but. Jamais dans toute une vie, mis à part dans ce contexte, se présentera une telle opportunité de saisir aussi concrètement la force d’une femme. Et moi… sous mes 230 livres passées, j’arrive à peine à respirer. Le souffle court, j’aperçois les cheveux de mon fils qui entreprend son premier combat et pour lequel je ne peux l’aider. Je suis impuissant… Mon corps tout entier tremble sous la pression. Ensemble, mère et fils réussissent le premier miracle de l’humanité. Cette petite boule d’amour prend son premier souffle blotti sur le ventre de sa maman qui coupe, pour la première fois, un cordon ombilical sous les regards d’admiration. La fusion subit sa première évolution. Désormais, elle le posera sur son ventre et ne pourra qu’imaginer le porter. Aucun retour n’est possible et, en même temps, tout reste à venir. Pour la première fois, il perçoit de ses pupilles dilatées la lumière émise d’une chandelle et dont la flamme danse en son honneur, à sa victoire. Il est la pureté incarnée, la racine de l’homme, mon histoire, votre histoire… Il regarde le monde avec l’air de demander ce que nous avons fait de sa moralité. Frères, sœurs, peuples du monde entier, recentrez vos valeurs! La naissance est un moment incroyable et inestimable…

Réflexions sur la force et l'amour

Exténuée par la poussée, ma femme me regarde et s’inquiète pour moi, elle me demande comment je vais. Que diable! Mais vas-tu cesser cette supercherie? J’arrive à peine à me mouvoir et toi, le corps sanguinolent et tremblant, tu jettes un regard profond et réconfortant dans le bleu de mes yeux! Par ton souffle chaud sur mon visage, tu m’insuffles ton trop-plein d’amour par peine à le contenir seul. Je suis petit, tout petit devant l’immense respect que je te porte. Je t’aime!

« Bonjour, je me nomme Ludovic. Je suis le cinquième trésor au sein d’une famille unie, cimentée par le partage et la solidarité entre mes frères et sœurs. Ma venue a été grandement attendue. Dans les yeux de mes parents, je perçois une source inépuisable d’amour ».

« Bonjour mon fils, quelle joie de te rencontrer enfin, d’établir un premier contact avec toi. Je t’adore et suis déjà si fier de toi! Écoute fiston, tu devras dire s.v.p. et merci, tu devras manger la bouche fermée, tu devras partager. Si un jour tu ramènes une fille à la maison, sache qu’elle devra être belle et si tu ramènes un homme sache que je t’aimerai tout de même! Dis-moi, vaudrais-tu une bière? Mes félicitations, et merci de m’avoir fait grand-père… Je t’aime…»

Avec un brin d’humour et de sensibilité…

Claude Dussault - 5x papapourlavie.com
Claude Dussault est l'heureux propriétaire de cinq petits garnements disponibles pour location sporadique, avis aux intéressés... À 32 ans, il partage son temps entre la paternité, ses études en économie politique à l'Université Laval et la gestion de sa petite entreprise en périnatalité en compagnie de sa conjointe. Il propose de partager quelques-unes de ses réflexions, parfois teintées d'humour, par le biais de ses expériences quotidiennes.

Avril 2007

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Instagram