Papa

Paternité et rupture

L'absence du parent n'ayant pas la garde peut mener à l'éloignement : les chiffres montrent qu'avec le temps, l'enfant voit de moins en moins le parent qui n'a pas sa garde.

Selon Statistique Canada en 1998, 60 % des enfants dont les parents ont obtenu une ordonnance de garde auprès des tribunaux ont vu leur garde confiée à leur mère, 10 % ont été confiés aux bons soins de leur père et plus de 30 % ont fait l'objet d'une ordonnance de garde partagée.

Trente pour cent des enfants vivant avec leur mère voyaient leur père toutes les semaines, 16 % le visitaient toutes les deux semaines, 25 % le voyaient de façon irrégulière et 15 % ne le voyaient jamais.

L'absence du parent n'ayant pas la garde peut mener à l'éloignement : les chiffres montrent qu'avec le temps, l'enfant voit de moins en moins le parent qui n'a pas sa garde. 24 % des enfants dont les parents sont séparés depuis au moins cinq ans ne voient pas leur père.

Les enfants issus d'unions libres sont plus susceptibles que les autres de vivre avec leur mère et de ne voir leur père qu'à l'occasion ou pas du tout. De plus, ils sont moins susceptibles que les autres enfants de recevoir un soutien financier régulier de leur père. Le stress causé par le manque de temps atteignait son paroxysme chez le quart des hommes mariés qui travaillaient à temps plein tout en ayant des enfants à la maison.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram