Papa

Parler de sexualité à nos garçons

Pas toujours facile de parler de sexualité à nos jeunes. Surtout quand il faut adapter son discours de grande personne pour s’adresser à un petit garçon! Voici quelques pistes de réflexion.

L’hyper sexualisation de nos jeunes

Il faut admettre que la société d’aujourd’hui est désensibilisée vis-à-vis les gestes à caractères sexuels qui sont souvent banalisés dans les médias et la publicité qui laissent peu de place aux émotions, au respect de l’autre et aux belles valeurs qui devraient entourer les relations sexuelles entre deux partenaires avertis et consentants.

C’est une tendance inquiétante pour les parents qui voient leurs enfants considérer des pratiques comme la fellation, la sodomie ou les fameux « trips à trois » comme des « performances » à réaliser. L’actualité nous raconte parfois des histoires de cour d’école à donner des frissons dans le dos, et comme parent, on veut pouvoir passer le bon message et expliquer les choses de façon à ce que les enfants comprennent bien!

Quand lui parler?

Il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour parler de sexe avec votre enfant. Il est né sexué et dès son jeune âge, l'enfant démontrera un intérêt envers son anatomie et il grandira en faisant des découvertes parfois gênantes, mais complètement normales sur sa sexualité.

En effet, quand ils sont jeunes et qu’ils n’ont encore aucun concept de ce qu’est la sexualité, on est surpris de constater que nos tout-petits ont des comportements sexuels. Plusieurs ont surpris leur enfant en pleine session de masturbation et ne savent pas comment réagir. Puis, viennent les questions, auxquelles on ne sait pas trop quoi répondre, mais dont il faudra quand même tenir compte. Quand ces questions commencent, cela indique généralement que l’enfant est prêt à commencer son éducation sexuelle en respect avec son âge et son rythme.

Vous êtes mal à l’aise?

Pour toutes sortes de raisons qui vous appartiennent, vous pourriez ressentir un malaise à parler de sexualité avec votre garçon. Trouver les bons mots n’est pas toujours évident, avouons-le! Si c’est le cas, demandez à votre conjointe ou à un autre personne significative de votre entourage de se charger de cet échange. L’important est que l’enfant ait une personne fiable de son entourage à qui se confier et à qui poser des questions délicates quand l’occasion se présentera.

Comment aborder le sujet

Même si on est pas toujours à l’aise de parler de sexualité avec nos enfants, il est important d’aborder le sujet honnêtement et avec ouverture, pour que l’enfant sente qu’il n’a pas à vous cacher cet aspect de sa vie et qu’il peut compter sur vous pour l’aider dans son cheminement et ses découvertes. Comme on l’a dit plus tôt, s’il pose des questions, c’est qu’il veut comprendre, et surtout, qu’il en a la capacité.

Pour un jeune garçon
  • Invitez-le à faire ses découvertes dans l’intimité de sa chambre tout en lui indiquant que c’est tout à fait normal.
  • Répondez à ses questionnements et fournissez-lui des informations claires et honnêtes, mais n’en dites jamais plus que ce que l’enfant veut savoir!
  • Expliquez à votre enfant ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas (par exemple un geste inapproprié envers un autre enfant).
  • Éduquez votre enfant sans le juger afin qu’il ait un cheminement sexuel positif.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Instagram