Papa

Être l'idole de ses enfants

Vos enfants vous admirent et vous imitent. Êtes-vous un exemple à suivre? Un symbole de bonheur ou d’aventure? Qu’est-ce qu’être une idole pour vous? Pour eux?

Selon ma fille de 8 ans, un parent est l’idole de ses enfants quand il s’intéresse aux mêmes choses qu’eux et à ce qu’ils vivent. Selon moi, un parent devient l’idole de ses enfants quand il prend le temps de les écouter et qu’il les croit dignes d’apprendre tout ce qu’il connait. Selon mon père, mon idole, un parent ne doit être ni une idole, ni un ami, il doit être un guide et une référence.

Le timing

Les parents spectaculaires et idéaux ne sont pas les mêmes selon l’âge des enfants. Certains parents ont une dégaine et un laisser-aller qui sont très populaires pendant le secondaire. D’autres veulent être un modèle à suivre dès le plus jeune âge de leurs enfants.

Pour leur part, les enfants ont tendance à trouver leurs parents fantastiques quand ils traversent une période plus rebelle et que les parents sont permissifs, mais ils n’en feront pas une idole pour autant. Une véritable idole à long terme doit surtout être inébranlable, cohérente et juste.

Nous avons tous un type de personnalité qui cadre parfaitement à un moment ou à un autre de leur développement. Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas être un parent idéal tout au long de leur vie, mais vous devez vous attendre à avoir des petits moments de gloire plus ou moins attendus. Profitez-en! Pour certains, ces moments passent vite!

Faire des efforts

Vos enfants vous regardent sans arrêt et vous imitent dès qu’ils trouvent une occasion de le faire. Sans faire d’efforts surhumains et, même s’ils nous aiment tels que nous sommes, nous devrions toujours faire de notre mieux afin que notre enfant ait toujours le meilleur exemple possible et qu’il puisse apprendre à faire de bons choix et à poser les bons gestes.

Du point de vue d’un enfant, les parents représentent l’avenir. Certains veulent faire mieux, certains s’inquiètent de ne pas pouvoir leur arriver à la cheville. Votre musique, votre talent, votre façon de parler aux voisins, votre démarche assurée et votre façon de conduire sont autant de petites choses que vos enfants remarquent et idéalisent à votre insu.

Les enfants apprennent aussi beaucoup de votre travail. En effet, les enfants d’un ébéniste, d’un musicien ou d’un comptable n’auront pas les mêmes connaissances de base que les enfants d’un acteur, d’un avocat ou d’un électricien. Bien que ces enfants ne choisiront pas nécessairement le même chemin professionnel que leurs parents, leur apprentissage aura toujours cette couleur que vous lui aurez apportée consciemment ou inconsciemment depuis sa naissance.

Ils apprennent aussi de vos passions. Quand vous partagez avec eux ce que vous aimez vraiment, ils vous voient comme un professionnel de la chose. C’est aussi une excuse pour passer du temps avec vous et ça, c’est souvent ce qui compte le plus puisqu’un véritable héros a une oreille attentive.

Trop de pression?

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, vous ne pouvez pas être trop parfait pour vos enfants et vous n’avez pas besoin d’être son idole pour être un bon parent. Parfois l’idole de vos enfants est votre frère, votre mari, votre mère, une vedette de la télé, un guitariste ou une inconnue qui a de jolis cheveux et ce n’est pas grave.

Si vous vous efforcez de transmettre vos connaissances et de l’écouter, votre enfant obtiendra de vous ce qui est le plus important. Il profitera de votre expérience de vie tout en apprenant des événements de la sienne. C’est un classique, l’élève finira par surpasser le maitre et vous serez bien contente de le constater.

Quand il sera plus vieux et quand vous pourrez souffler un peu, il vous avouera peut-être que tout ce temps passé à vous obstiner et à vous faire des reproches n’était qu’une façon de vous démontrer combien il vous admirait et comme il était déçu quand, en lui refusant un petit gâteau, vous n’étiez pas à la hauteur du haut piédestal érigé pour la plus grande idole de toute sa vie, son parent.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Infolettre




Cette semaine
Les pères prêts pour la conciliation travail-famille

Afin d'obtenir de meilleures mesures de conciliation travail-famille dans le cadre de leur travail, plus du tiers des pères québécois seraient prêts à gagner un revenu moindre et plus de la moitié seraient ouverts à changer de boulot.

Parents - la peur de ne pas en faire assez!

Bien s’occuper de ses enfants, c’est une chose. Avoir peur de ne pas en faire assez au point de s’en rendre malade, c’en est une autre! Faites-vous partie de ceux qu’on appelle les hyperparents?

Les pères et le TDAH – L’impact sur les enfants

Dans près de 50% des cas, les enfants qui reçoivent un diagnostic de trouble du déficit ont au moins un parent qui en souffre. Étonnamment, lorsque papa en souffre, les conséquences sont plus grandes chez l’enfant.

Une horloge biologique masculine

On parle souvent de l'horloge biologique pour expliquer que les femmes cherchent à procréer une fois atteint un certain âge. Qu'en est-il des hommes?

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties de février