Papa

Nouveau sondage sur la paternité : les papas bien dans leur rôle

Les cloisons entre les rôles parentaux éclatent et le visage de la paternité change. C’est en tout cas ce que tend à démontrer un récent sondage mené par Substance Stratégies.

L’étude effectuée pour le compte du Regroupement pour la valorisation de la paternité, auprès de 2000 pères québécois d’enfants âgés entre 0 et 18 ans, révèle que la paternité est une expérience vécue positivement par 98% d’entre eux. De ce nombre, la majorité (53%) estime que le rôle de papa n’est pas assez valorisé. Ils aimeraient avoir plus de reconnaissance et être considérés.

Ces données, bien que peu surprenantes puisqu’elles correspondent à ce que l’on perçoit dans l’air du temps, pourraient avoir des retombées importantes pour la communauté scientifique et pour les intervenants en paternité. Grâce à elles, il sera maintenant possible de circonscrire les besoins particuliers à la population québécoise, d’adapter les plans d’actions et d’orienter les recherches sur la paternité.

D’autres données 
  • Les pères ressentiraient plus de fierté à voir leur enfant réussir et se développer qu’à les dorloter ou à faire des activités avec eux.
  • Ils estimeraient également apporter une approche distinctive de celle de la mère, particulièrement en ce qui concerne certaines activités et l’organisation familiale.
  • La gestion du temps semble être le point faible des pères qui estiment, dans une proportion de 38%, avoir quelques difficultés à s’acquitter de toutes leurs obligations.
  • Bien que 90% des pères disent être confortable dans la paternité, certaines périodes sembleraient plus difficiles à traverser que d’autres. En effet, les trois premiers mois après la naissance (35%) et l’adolescence (37%) seraient les deux périodes les plus difficile à gérer, selon les pères interrogés.
  • Certains facteurs – comme la séparation, l’immigration, la précarité économique, l’appartenance à un groupe linguistique minoritaire et la présence d’enfants à besoin particulier – affecteraient négativement l’expérience de la paternité.
  • Presque tous les pères (92%) estiment que la coparentalité est très importante, même s’ils ne sentent pas toujours valorisés par l’autre parent.
  • Les hommes sembleraient également vivre de l’isolement et seraient moins enclins à créer des relations avec d’autres pères ou à exposer publiquement leurs questionnements propres à la paternité.

Pour en savoir plus sur ce sondage, c’est par ici.

Des ressources pour les pères

Papapourlavie.com

La mission de Papapourlavie.com découle directement de ce besoin de reconnaissance qu’ont les pères d’aujourd’hui. Ils veulent un espace bien à eux, et des ressources facilement accessibles, afin de trouver réponses à leurs questions.  Invitez un père de votre entourage à se joindre à la communauté de Papapourlavie.com.

Regroupement pour la valorisation de la paternité

Le RVP est un regroupement de près de 250 organismes et individus en provenance de toutes les régions du Québec dont le mandat est de faire la promotion de l’engagement paternel pour le bien-être des enfants, dans une perspective familiale, dans le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le RVP s’est donné comme objectif de permettre l’intégration des réalités paternelles dans les services à la famille et les politiques publiques québécoises.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram