Papa

Alimentation : décoder les étiquettes

Le sucre

Le sucre peut être présent naturellement dans les aliments ou ajouté lors de leur préparation. Les aliments qui contiennent des sucres naturels, les fruits, par exemple, ont généralement une plus forte teneur en nutriments que les aliments auxquels du sucre a été ajouté. À l’épicerie, un grand nombre de produits contiennent trop de sucre. Dans l’alimentation des Canadiens, une calorie sur cinq provient du sucre. Or, une telle consommation de sucre peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme : carie dentaire, obésité, diabète, hyperactivité.

Bien s’alimenter, c’est limiter sa consommation de glucides, grande famille à laquelle appartiennent les différentes formes de sucre (fructose, glucose, lactose, etc.). Toutefois, le danger provient avant tout du sucre ajouté dans les aliments transformés; privilégiez donc les produits qui n’en contiennent pas. L’Organisation mondiale de la santé recommande que pas plus de 10 % de l’apport quotidien de calories soit issu des sucres libres (sucres ajoutés, jus de fruits, miel), mais certains diététistes estiment que c’est encore trop.

Le gras (lipides)

Il existe différents types de gras. Certains sont bons pour l’organisme (les gras insaturés) et d’autres ne le sont pas (les gras trans et saturés).

Les gras insaturés (mono et polyinsaturés) donnent de l’énergie (les calories), facilitent l’absorption des vitamines A, D, E et K et aident la croissance et le développement. Les gras trans ou saturés, à l’inverse, peuvent nuire à la santé cardiovasculaire. Il est donc recommandé de privilégier les premiers et d’éviter autant que possible la consommation des autres.

Gras bons ou mauvais, il est important de vérifier quelle est la teneur en matières grasses d’un produit. Il est recommandé de choisir des produits dont l’apport total en gras est limité (moins de 15 % VQ).

Les fibres et les grains entiers

Les fibres sont naturellement présentes dans de nombreux aliments : légumineuses, céréales, fruits et légumes.

Il est préférable de privilégier des produits de boulangerie ou des céréales à déjeuner préparés à base de grains entiers. On qualifie un grain d’entier lorsque le son (ou l’enveloppe du grain) a été conservé. C’est dans cette « peau » du grain que sont renfermées la plupart des fibres rassasiantes des céréales qui en font des produits intéressants. Ils combattent la constipation, l’excès de cholestérol et les écarts de glycémie. Enfin, le son renferme également des antioxydants, du fer, du zinc, du cuivre, du magnésium et des vitamines du complexe B.

Tiré du Guide pratique Alimentation, régimes et allergies

Par Protégez-Vous

À lire aussi

Protégez-Vous

Organisme entièrement indépendant et autofinancé depuis 2001, Protégez-Vous est plus que jamais un média qui s’inscrit au cœur du quotidien des consommateurs et qui répond à leurs besoins d’information, là où ils se trouvent et au moment où ils le désirent. L'organisme publie le magazine Protégez-Vous, les guides pratiques hors série de même que le site Web Protégez-Vous.ca.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram