Consommation

Jouets pour les 0-2 ans : 10 incontournables

C’est toujours la même histoire : des adultes embêtés devant la montagne de jouets offerts en magasin et des enfants qui croulent sous des tonnes de cadeaux. Comment trouver le jouet parfait pour les enfants de 0 à 2 ans?

Dans notre quête du jouet parfait pour les bébés et les tout-petits, nous avons demandé l’avis de Danielle Charbonneau, coordonnatrice jouets et jeux chez Protégez-vous, une experte en la matière.

Le bon et le mauvais jouet

Le bon jouet n’existe pas. En fait oui, c’est celui que l’enfant est en mesure de bien utiliser et qui correspond à ses intérêts. En contrepartie, il en existe de mauvais. On parle alors de ceux qui sont mal adaptés ou dont la composition est incertaine et pourrait s’avérer nocive pour la santé des petits.

Mme Charbonneau met en garde contre ceux qui fonctionnent à piles : « Ce sont des jouets passifs. Ils ne laissent pas beaucoup de place à l’imagination et si l’enfant n’a que ça, ils peuvent être un frein au développement. » Et qu’en est-il de ceux qui font du bruit? « Ce n’est pas l’idéal, dit l’experte. En théorie, ils ne devraient pas dépasser les 100 décibels. Pour amoindrir le bruit, on peut toujours mettre du papier collant sur le haut-parleur. »

Du choix et des endroits

Il suffit de se balader dans le rayon des jouets pour enfants afin de constater l’importance de l’offre. Devant tant d’opportunités, le consommateur peut se permettre de faire des choix judicieux, axés sur la qualité et la provenance des produits. Mme Charbonneau donne, à titre d’exemple, la compagnie Green Toys. Cette dernière fabrique des jouets de qualité et faits de plastique recyclé. « C’est une avenue très intéressante », dit-elle.

Du côté des produits « faits au Québec », notre spécialiste nous nomme quelques petites compagnies d’ici qui, selon elle, se doivent d’être connues et reconnues. Sur sa liste, on retrouve Raplapla, La Fée Raille, Ouistitine et Des enfantillages.

Diminuer le nombre de joujoux

Beaucoup d’enfants sont couverts de jouets. Ils en ont tellement qu’ils ne savent plus à quoi jouer. Comme si les deux bouts du spectre se rejoignaient et que l’abondance se transformait en vide : certains enfants semblent ne plus savoir à quoi jouer et ce, bien avant qu’ils atteignent l’âge de 2 ans. À ce propos, la réflexion de Mme Charbonneau est intéressante : « Les enfants d’aujourd’hui, avec les familles reconstituées, sont entourés plus que jamais. Au lieu d’offrir des cadeaux individuels, pourquoi ne pas acheter des cadeaux groupés? De cette manière, la quantité de jouets est diminuée, au profit de la qualité. ».

Et si nous cherchons un vrai bon jouet à donner à un tout-petit, âgé entre 0 et 2 ans, quel serait-il? Mme Charbonneau s’est prêtée à l’exercice et nous fait une liste d’incontournables. À vos crayons, prêts, notez!

Le hochet

Dès que bébé est capable d’attraper les objets, le hochet devient un objet essentiel. Pas besoin d’en avoir vingt-cinq, nous dit Mme Charbonneau. Un seul suffit, à condition qu’il soit texturé, pas trop lourd, facile à manipuler et qu’il soit muni d’un anneau de dentition. Et s’il possède un système d’attache (ruban, velcro ou autres), c’est encore mieux.

Les jouets à empiler et gigognes

Pour les tout-petits, les jouets à empiler comme les blocs sont très intéressants. On pense aussi aux objets gigognes, ceux qui s’emboîtent les uns dans les autres. En plus, ils font d’excellents jeux de bains. « Les parents croient souvent que seuls les gros bateaux peuvent amuser les enfants dans l’eau. Cependant, les cubes ou les plats de plastique les amusent autant », dit Mme Charbonneau. 

Trouver la forme

Ce jeu, tout simple, obtient un succès fou auprès des enfants. Il aide à développer la motricité fine de ce dernier et à découvrir les formes. Lors de l'achat, deux points sont à prendre en considération: La boîte ne doit pas s'ouvrir facilement et les pièces ne doivent pas toutes entrer dans le même trou. « En 2017, certains fabricants passent encore à côté de ces deux détails importants », souligne Mme Charbonneau. 

Un trotteur porteur

Pratique pour aider bébé dans l’apprentissage de ses premiers pas, la stabilité doit être sa principale qualité. Il doit avoir un socle bas et ne doit pas verser facilement. En ce qui concerne ce jouet, Mme Charbonneau suggère de s’arrêter sur une marque reconnue. Aussi, si le siège peut se lever et faire office de cachette, c’est un petit plus à ne pas négliger.  

Les jeux de blocs

Voilà un beau jeu unisexe, qui plaît autant aux garçons qu'aux filles. Non seulement les blocs offrent la promesse de constructions grandioses, mais ils aident également l’enfant à travailler sa coordination main-œil. Deux marques sont citées par Mme Charbonneau : Duplo et Mega Bloks.  

Le doudou

Tous les enfants ont besoin d’au moins un ami en peluche ou du moins, d’un objet de réconfort. Avant d’arrêter votre choix, trois critères sont importants :

  • Il doit être lavable à la machine.
  • Il doit être de bonne qualité.
  • Il ne doit pas avoir le poil trop long.
  • Il ne doit pas être trop gros.

Même si l’objet en question correspond à toutes ces exigences, en bout de ligne, c’est l’enfant qui décide s’il l’adopte ou non. Mme Charbonneau y va d’un précieux conseil :« Et si l’enfant l’adopte, peut-être devriez-vous en acheter deux autres identiques, au cas où l’original disparaitrait… »

Les petits personnages

Que ce soit des animaux de la ferme ou leurs personnages préférés en miniature, l’enfant pourra reproduire des scènes de la vie courante et s’inventer toutes sortes de scénarios. De plus, ils vont traverser les âges et serviront très longtemps aux enfants.

Les jeux d'association simples

Il s’agit de jeux thématiques dont il faut trouver les images correspondantes. Idéal pour enrichir le vocabulaire des petits, et ce, tout en s'amusant. 

Le mobile musical

Le bon vieux mobile musical, celui suspendu au-dessus du lit de bébé, est un incontournable. Par contre, il est si divertissant qu’il peut empêcher certains bébés de faire dodo. C’est aux parents de voir à son bon usage. Aussi, lorsqu’on va en voyage, on peut l’apporter avec nous pour recréer un environnement rassurant et aider l’enfant à se sentir bien.

Image de Annie Harvey

Infolettre




Cette semaine
Parents divorcés - comment survivre au temps des Fêtes?

Vivre un Noël en « garde partagée » n’est pas simple, ni pour le cœur ni pour le casse-tête d’organisation qu’il exige. Voici des pistes pour survivre à cette période émotionnellement forte.

Choisir un cadeau de Noël non violent

Le rêve de tout parent est, bien sûr, de trouver enfin LE jouet. Celui qui fera briller de joie les yeux de l’enfant lorsqu’il ouvrira son cadeau et avec lequel il pourra jouer pendant des heures...

Les préparatifs de Noël

Avez-vous déjà commencé vos préparatifs de Noël? Vous avez les petits calendriers de l'Avent pour les enfants? Eh oui, on est déjà en mode préparation parce qu'on aime cette fête familiale!

Le temps en famille et les traditions

En raison de nos vies souvent frénétiques, il est difficile de s’arrêter pour passer du temps en famille à moins qu'une occasion spéciale comme un anniversaire, Noël ou Pâques ne nous y oblige!

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram