Activités

Idées pour aider le père Noël

Même s’il est magique, le père Noël a besoin de votre aide pour être crédible… Voici quelques trucs pour créer les traces du père Noël.

Avant d’envoyer son enfant sur les traces du père Noël, il faut bien qu’il y en ait, des traces! Ces traces vous reviennent de droit, maintenant que vous avez des enfants. Comme vous le savez déjà, vos enfants ont beaucoup de flair. Il faudra que vous soyez très rusée pour qu’ils ne se doutent pas de vos manigances.

Pour bien les mettre en contexte, il faut d’abord vous souvenir des actions du père Noël. Que fait-il? Il arrive dans son traîneau volant tiré par des rennes, il entre dans la maison en passant par la cheminée, il dépose des cadeaux sous l’arbre, mange les biscuits, boit le lait et repart par où il est venu. Voici donc quelques trucs pour simuler toutes ces étapes et leur en mettre plein la vue.

Écrire au père Noël

Avant toute chose, envoyez une lettre au Pôle Nord. Le père Noël qui répond à votre enfant, de sa plus belle écriture et sur un papier qui n’existe nulle part ailleurs confirmera son existence. Vous pouvez laisser les lutins de Poste Canada lui répondre ou vous charger d’écrire une réponse si personnalisée que votre enfant en sera émerveillé! Si vous vous en occupez, attention à l’écriture que l’enfant peut reconnaître comme étant la vôtre, même s’il ne sait pas encore lire!

Cette lettre écrite au père Noël lui fournit le prétexte idéal pour venir chez vous : le fait de l’inviter clairement aura plus de sens que s’il entrait chez vous « par effraction », en quelque sorte. Vous pouvez écrire quelques semaines à l’avance, mais si vous y pensez à la dernière minute, les lutins du père Noël ne vous laisseront pas tomber non plus.

Les traces de pas

Si vous êtes chanceuse, il y aura une belle neige collante pour Noël et vous pourrez y marcher avec de grosses bottes pour simuler le passage du père Noël. Si vous n’en avez pas (non, les talons hauts ne conviennent pas!), vous pouvez en emprunter à un homme de l’entourage qui a de grosses bottes!

Pensez au parcours d’avance pour ne pas revenir sur vos pas et laisser les traces d’un père Noël confus. À vous de décider selon votre lieu de résidence si le père Noël marche longtemps ou pas pour venir chez vous! Mais quelques pas bien placés qui mènent vers votre maison seront LA preuve qu’il est bien arrivé de dehors!

Les rennes aussi peuvent laisser des traces. Vous pouvez utiliser un manche à balai et tracer quelques ensembles de quatre pattes dans un mouvement d’atterrissage. Utilisez ce que vous avez sous la main pour laisser des traces convaincantes!

Sons et lumières

Une nouvelle lumière qui scintille à l’extérieur, une lampe de poche qui éclaire brièvement le couloir, des pas feutrés pour vérifier si votre enfant dort et la douce musique des grelots sont autant de témoignages magiques du passage de monsieur Noël. Si votre enfant sait qu’il doit dormir et qu’il ferme les yeux en vous entendant, il se souviendra toujours d’avoir entendu le père Noël dans sa maison. Mais gare à vous! S’il est curieux, vous devrez être très bien déguisé ou alors très rapide pour vous sauver!

Demander de l’aide

Bien entendu la magie réside dans le fait de croire dans le père Noël sans l’avoir vu déposer les cadeaux. Mais si vous voulez créer un effet chez des enfants qui ont besoin de voir pour croire, le recours à un personnificateur est un gage de succès. On peut bien sûr demander à grand-papa ou à oncle Antoine, mais l’idéal est vraiment de sortir du cercle d’intimes de la famille. Les enfants veulent y croire, mais ils doutent aussi et ils cherchent constamment des « preuves »! Alors des enfants auront tôt fait de reconnaître des bottes, une montre, des sourcils, des gants… Et ce n’est vraiment pas comme ça qu’on veut que nos enfants cessent de croire!

Le père Noël n’a pas besoin d’entrer « officiellement » dans la maison pour se faire voir! Il peut marcher dehors, faire un peu de bruit, rire un peu, donner des conseils à ses rennes, et pendant que l’attention de l’enfant est concentrée sur ce qui se passe dehors, quelqu’un dépose les cadeaux sous l’arbre, comme si le père Noël avait fait de la magie!

S’il est prévu que le père Noël entre dans la maison et distribue des cadeaux aux enfants, assurez-vous qu’il ne reste pas longtemps (il a une grosse nuit devant lui après tout!) et qu’il parle le moins possible. À moins d’avoir recours à un « étranger » qui s’y connaît ou même à un professionnel de l’Association des Pères Noël de la province de Québec qui est formé pour personnifier le célèbre personnage, les risques de faux pas sont nombreux.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram