Bébé

Mon enfant refuse la viande!

En Amérique du Nord, la carence en fer demeure la déficience la plus fréquente chez les bébés, jusqu’à l’âge de 2 ans. Le fer est essentiel pour transporter l’oxygène dans le sang et pour assurer le développement psychomoteur de l’enfant.

Que faire quand l’enfant refuse la viande en purée?

Vers l’âge de 6 mois, l’introduction d’aliments riches en fer devrait se faire. Cependant, certains poupons n’acceptent pas les purées de viande. Que faire dans cette situation?

Si l’enfant se tient assis dans sa chaise haute sans soutien, qu’il contrôle bien sa tête, qu’il est capable de tourner sa tête pour montrer son refus de manger, il est possible de lui offrir des aliments tendres faciles à réduire en purée une fois dans la bouche. En d’autres termes, il est possible de mettre en pratique l’alimentation autonome (ou le Baby Led Weaning).

Quelques exemples 

  • Des filets de bœuf, de poulet, de veau et de porc cuits longuement et couper en lanières dans le sens inverse des fibres de la viande.
  • Des filets de poisson sans arrêtes cuits et servis en morceaux de la taille de la paume de la main de l’enfant.
  • Du foie de poulet cuit et coupé en lanières.
  • Des légumineuses bien cuites mises dans des recettes de pains de légumineuses. Dans ces recettes, des céréales pour bébé enrichies en fer peuvent être ajoutées.
  • Des œufs en omelette ou brouillés, servis en lanières ou en morceaux de la taille de la paume de la main de l’enfant.
  • Du tofu ferme ou extra ferme cuit dans l’eau ou en papillote et servi en languettes.
D’autres idées pour les enfants plus âgés

Bien que le fer provienne principalement des aliments du groupe des viandes et substituts, ce nutriment peut aussi se retrouver dans d’autres aliments.

Voici quelques idées intéressantes
  • Les céréales pour bébés enrichies de fer, la crème de blé, le gruau, etc. : Ces céréales peuvent être mangées froides ou chaudes à la cuillère, mais elles peuvent être également incorporées dans les recettes. Par exemple, dans les recettes de muffins, dans les recettes de biscuits, dans les recettes de pains de viandes ou de légumineuses, etc. Il est possible de remplacer jusqu’à la moitié de la quantité de farine dans les recettes de muffins par des céréales pour bébés enrichies de fer.
  • Les céréales sèches Nutrios : Il est vrai que manger avec les doigts peut être très stimulant!
  • Les repas mi-végé : Les légumineuses ou le tofu peuvent être ajoutés dans les recettes traditionnelles. Par exemple, ajouter des pois chiches dans une recette de bouilli de bœuf, ajouter des haricots blancs dans une recette de rigatoni au poulet et sauce blanche, ajouter des cubes de tofu dans un pâté au poulet, etc.
  • Les noix et les graines : Les graines et les noix moulues peuvent être ajoutées aux recettes, aux céréales, au yogourt, etc.

Il est aussi important de savoir que les aliments riches en vitamine C (agrumes, petits fruits, tomates, etc.) facilitent l’absorption du fer.

Offrir à plusieurs reprises!

Même si l’enfant refuse un aliment une fois, cela ne veut pas dire qu’il le refusera une seconde fois. Il faut accepter les goûts et les variations d’appétit de l’enfant. Aussi, afin de ne pas décourager l’enfant, il est recommandé de lui offrir de petites quantités de nourriture. Lorsqu’il a terminé son repas, l’assiette est retirée sans passer de remarques négatives. L’enfant est responsable de la quantité d’aliments qu’il consomme.

Le rôle du parent est d’offrir des aliments variés et riches en éléments nutritifs tout au long de la journée pour combler les besoins nutritionnels de l’enfant. Et, aussi, de prendre le temps de s’assoir à la table avec son enfant et de profiter du repas en sa compagnie!

Un merci particulier à Christine Gadonneix, diététiste-nutritionniste, pour les détails sur les cuissons et les préparations des viandes, des volailles, des poissons, du tofu, des légumineuses et des œufs.

Sources consultées en décembre 2015

Nathalie Regimbal

Nutritionniste

Complice de l’alimentation des enfants âgés de 0 à 18 ans ainsi que des futures et nouvelles mamans, Nathalie Regimbal Dt.P. diététiste-nutritionniste, est auteure, formatrice et porte-parole. Elle a le privilège de vous accueillir en consultations nutritionnelles à la Clinique Pelvi-Santé à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal. Mme Regimbal a également le bonheur de travailler chez Manger Futé où elle élabore du matériel éducatif ainsi que des livres de recettes dont la série Mandoline qui a gagné le prix du « Meilleur livre de cuisine santé et nutrition au Canada », dans le cadre du Gourmand Cookbook Awards.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram