Bébé

Trucs et astuces pour apaiser les pleurs de bébé

Lorsque bébé pleure, il est difficile de savoir quoi faire! Sachez que c’est par les pleurs que bébé tente de communiquer avec vous.  Avec un peu de patience, vous comprendrez rapidement ce qu'il essaie de vous dire.

Il est si petit et semble si fragile. Vous le regardez et votre coeur semble vouloir exploser d'amour. Vous aimeriez le protéger de toutes les souffrances et de tous les maux, mais c'est impossible. Rapidement, vous réaliserez que ses pleurs ne sont pas nécessairement signe de douleur, mais de contrariété ou d'impatience. Mais comment les différencier ? D'abord, laissez-vous du temps ; vous devez apprendre à vous connaître. Au fil des jours, vous apprendrez à communiquer l'un avec l'autre et vous décoderez mieux les signaux que bébé vous envoie. En attendant, voici quelques conseils pour vous aider à ce sujet :

Soyez attentif à chaque pleur
  • Il existe différents types de pleurs. Les pleurs liés à la faim sont généralement courts et graves. Les pleurs de colère ont des tendances plutôt colériques et irritables. La douleur se manifeste plutôt par un cri perçant suivi d’une longue pause et d’un gémissement neutre. Un rêve correspondra communément à un léger gémissement.
  • Essayez de bercer votre bébé, de le promener dans vos bras ou de le balancer doucement d'un côté à l'autre.
  • Tentez de lui faire faire un rot pour libérer les bulles d'air piégées dans son ventre ou encore de tapoter doucement ou de caresser son dos.
  • Faites-lui faire prendre un bain chaud.
  • Emmaillotez fermement votre nouveau-né dans une couverture douce ou tenez-le fermement dans vos bras.
  • Écouter de la musique douce pourrait le détendre.
Vérifiez sa température
  • Si elle dépasse 37,8 °C (100 °F), il peut s'agir d'une infection. Appelez son médecin.
Gardez votre calme
  • Si vous avez besoin d'une pause, demandez de l'aide ou des conseils. Si personne ne se trouve à proximité, couchez votre bébé en toute sécurité dans son berceau pendant une minute ou deux pour reprendre votre souffle.
  • Ne secouez jamais un bébé!
  • Le secouer peut entraîner une cécité, des lésions cérébrales et même la mort.
  • Informez-vous auprès d’un professionnel de la santé si les pleurs de ce dernier durent plus longtemps que d'habitude.

Contenu appartenant à Enfamil.

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram