Alimentation

Lire les étiquettes

Depuis 2003, Santé Canada exige l’étiquetage nutritionnel pour la plupart des aliments préemballés. Encore faut-il savoir lire les étiquettes en faisant notre épicerie!

Depuis janvier 2003, tout aliment, préemballé ou non, peu importe où il se vend, est assujetti aux dispositions du règlement. Certains produits en sont par contre exemptés, notamment : les boissons alcoolisées, les fruits et légumes frais, la viande et la volaille crues (sauf la viande et la volaille hachées), le poisson et les fruits de mer crus.

Distinction : liste des ingrédients et tableau de valeur nutritive

La liste des ingrédients

Elle présente tous les ingrédients présents dans la fabrication du produit en ordre décroissant en fonction de leur poids ou de leur volume : le premier ingrédient indiqué est celui qui est présent en plus grande quantité dans le produit, le dernier est celui qui y est en moins grande quantité;

Le tableau de valeur nutritive

Le tableau de valeur nutritive imprimé sur l’étiquette des produits est un outil facile à comprendre qui permet de comparer les aliments.

Lire un tableau de valeur nutritive

L’information nutritive d’une certaine quantité représente une portion usuelle de l’aliment (par exemple 250 ml de jus d’orange1). Pour faire une comparaison entre deux produits, il faut donc s’assurer d’évaluer des portions équivalentes.

Le pourcentage affiché indique que cette quantité d’aliments contient le % de la valeur quotidienne du nutriment associé. Ainsi, on sait en un coup d’œil si la portion contient peu ou beaucoup de certains nutriments. Certains nutriments ne sont pas exprimés en pourcentage, car il n’existe aucune recommandation établie quant à la quantité devant être consommée par des personnes en santé. C’est le cas du sucre par exemple.

Les allégations nutritionnelles

Les allégations sont des indicatifs faisant ressortir des caractéristiques nutritionnelles relatives à la teneur en certains éléments nutritifs.

Le fabricant peut choisir d'afficher ou non une allégation sur son produit, mais s'il le fait son produit doit être conforme aux conditions énoncées dans le règlement. L'allégation peut porter sur une caractéristique nutritionnelle ou établir un lien entre
l'alimentation et la santé.

Voici le tableau fourni par Santé Canada, spécifiant la signification des allégations les plus courantes :

 
Mots clés
 
Signification de l'allégation
Sans

une quantité tellement faible que les experts en santé la considèrent négligeable sur le plan nutritionnel

Sans sodium
moins de 5 mg de sodium1
Sans cholestérol

moins de 2 mg de cholestérol et faible teneur en graisses saturées (comporte une restriction au niveau des graisses trans)1
Pas nécessairement une faible teneur en lipides

Faible teneur de

toujours associée à une faible quantité

Faible teneur en lipides
3 grammes ou moins de lipides1
Faible teneur en graisses saturées

2 grammes ou moins de graisses saturées et trans combinées1

Teneur réduite en

Une quantité du nutriment au moins 25 % inférieure à celle d'un produit régulier

Valeur réduite en Calories

Au moins 25 % moins d'énergie (kcal) que l'aliment auquel il est comparé

Source de

Fournit entre 5 et 14 % de l'apport quotidien recommandé. Dans le cas des fibres, entre 2 g et 3,9 g.

Bonne source de

Fournit entre 15 et 24 % de l'apport quotidien recommandé. Dans le cas des fibres, entre 4 g et 5,9 g.

Excellente source de

Fournit 25 % et plus de l'AQR. Dans le cas des fibres, 6 g et plus.

Léger

lorsque le terme léger fait référence à une caractéristique nutritionnelle d'un produit, cette allégation est permise uniquement dans le cas des aliments à « teneur réduite en gras » ou à « teneur réduite en énergie » (Calories)
On doit préciser sur l'étiquette ce qui rend l'aliment « léger ». Ainsi, lorsque le terme « léger » est relié à une caractéristique organoleptique, telle que la texture, il faut indiquer « texture légère »2.

 

1 Par quantité de référence et par portion indiquée (la quantité spécifique d'aliments indiquée dans le tableau de la valeur nutritive)

2 Une exception est à souligner ici : le « rhum léger » ne requiert aucune explication sur l'étiquette. Toutefois, l'allégation « légèrement salé » est réglementée : on peut l'afficher uniquement sur les aliments dont la teneur en sodium ajouté est inférieure d'au moins 50 % à celle d'un produit similaire (sauf dans le cas du poisson).

Faible teneur ou teneur élevée : comment savoir?

On considère qu’un aliment dont le pourcentage de valeur quotidienne est de :

  • 5 % ou moins pour les lipides, le sodium et le cholestérol : faible teneur
  • 10 % ou moins de graisses saturées ou trans : faible teneur
  • 15 % ou plus de calcium, vitamine A ou fibre : teneur élevée

Les allégations liées à la santé mettent en relation l’aliment et un problème de santé, les maladies du cœur par exemple. Désormais, le gouvernement canadien réglemente les allégations utilisées sur les étiquettes ou dans les publicités des aliments.

Seules les allégations suivantes sont permises

  • une saine alimentation, à faible teneur en graisses saturées et trans, peut réduire le risque de maladies du cœur;
  • une saine alimentation, renfermant suffisamment de calcium et de vitamine D, associée à la pratique régulière d’activité physique, réduit le risque d’ostéoporose;
  • une saine alimentation, comportant une grande quantité de légumes et de fruits, peut aider à réduire le risques de certains types de cancer;
  • une saine alimentation, à faible teneur en sodium et à teneur élevée en potassium, peut réduire le risque d’hypertension.

Selon Santé Canada, l'aliment, pour être autorisé à faire une allégation portant sur :

le potassium, le sodium et la diminution du risque d'hypertension

  • doit avoir une faible teneur en sodium (ou être sans sodium)
  • peut avoir une teneur élevée en potassium
  • doit avoir une faible teneur en graisses saturées
  • doit être « sans alcool »
  • doit fournir plus de 40 Calories, à moins qu'il s'agisse d'un légume ou d'un fruit
  • doit renfermer une quantité minimale d'au moins une vitamine ou un minéral

le calcium, la vitamine D, la pratique régulière de l'activité physique et la diminution du risque d'ostéoporose

  • doit avoir une teneur élevée (ou très élevée) en calcium
  • peut avoir une teneur élevée en vitamine D
  • ne doit pas contenir plus de phosphore que de calcium
  • doit être « sans alcool »
  • doit fournir plus de 40 Calories, à moins qu'il s'agisse d'un légume ou d'un fruit

les graisses saturées et trans et la diminution du risque de maladies du cœur

  • doit avoir une faible teneur en lipides et en graisses saturées + trans (ou être sans)
  • doit avoir une teneur limitée en cholestérol, sodium et alcool
  • doit fournir plus de 40 Calories, à moins qu'il s'agisse d'un légume ou d'un fruit
  • doit renfermer une quantité minimale d'au moins une vitamine ou un minéral
  • doit être une source de graisses polyinsaturées oméga-3 ou oméga-6 lorsqu'il s'agit d'une matière grasse ou d'une huile

les légumes et les fruits et la diminution du risque de certains types de cancer

  • doit être un fruit ou un légume frais, congelé, séché ou en conserve; un jus de fruit ou un jus de légumes
  • doit être « sans alcool »

L'information nutritionnelle de l'étiquette devrait vous aider à comparer les produits, à déterminer la valeur nutritive des aliments et à mieux choisir les aliments convenant à votre régime alimentaire.

L'étiquetage nutritionnel est un outil pratique qui devrait vous aider à faire des choix alimentaires éclairés. Nous vous conseillons d'imprimer et de consulter le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients et les allégations nutritionnelles pour faire des choix éclairés. Assurez-vous aussi que la valeur nutritive corresponde à une quantité déterminée d'aliment et comparez cette quantité à celle que vous consommez, vous pourriez être surprise du résultat. Aussi, utilisez le pourcentage de la valeur quotidienne recommandée pour vérifier si un aliment contient beaucoup ou peu d'un nutriment particulier.

Visitez la section Ressources à l'intention des consommateurs du site de Santé Canada (fiche et affiches imprimables).

Image de Nadine Descheneaux

Infolettre



Cette semaine

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Instagram