Alimentation

Quand repas rime avec bataille et négociation

Dans le cadre du mois de la nutrition, les diététistes vous invitent à mettre fin au combat avec les aliments en ciblant les problèmes que vous vivez face à l’alimentation de votre enfant et de votre famille, et en vous renseignant sur le sujet.

Comment rendre les repas harmonieux?

Vous voudriez que les repas soient des moments agréables, mais votre enfant refuse de manger ce que vous préparez pour la famille. Vous êtes en colère et le ton monte! Les négociations commencent… Arrêtez tout et respirez. Pour éviter cette situation, il faut bien connaître le rôle du parent et le rôle de l’enfant en ce qui concerne l’alimentation. Le parent décide quels aliments nourrissants sont offerts, à quelle heure et à quel endroit le repas est servi.  Il revient ensuite à l’enfant de choisir ce qu’il mange et en quelle quantité.

Le rôle du parent 
  • Responsable du choix des aliments tout au long de la journée (repas et collations)
  • Responsable de l’endroit où sont consommés les aliments
  • Responsable du moment quand sont consommés les aliments
Le rôle de l’enfant 
  • Responsable de la quantité d’aliments consommés

Bon, d’accord, le repas est maintenant harmonieux. Vous appliquez ces notions de division des rôles chez le parent et l’enfant. Vous préparez un repas, mais votre enfant refuse de manger les légumes, il prend une bouchée de viande et trois bouchées de riz. Il prend son yogourt. En sortant de table, vous lui rappelez que la collation sera à une heure précise. Vous êtes heureux car vous n’avez pas négocié et l’ambiance est meilleure, mais vous êtes inquiets, car votre enfant mange rarement ses légumes au repas. Que faire?

Vous devez choisir quels aliments composeront la collation suivante. Les collations ne doivent pas être des aliments choisis au hasard, elles doivent être composées d’aliments qui n’ont pas été consommés ou qui n’ont pas été suffisamment consommés lors du repas précédent. Donc, un exemple de collation qui devrait compléter le repas mentionné ci-haut pourrait être composée de crudités avec une trempette à base de légumineuses et quelques craquelins de grains entiers.

L’endroit et le moment

Il est préférable d’offrir aux enfants trois repas et de deux à trois collations par jour, à des heures fixes et de veiller à ce qu’ils ne grignotent pas pendant la journée. De cette façon, ils auront faim au moment de passer à table, puisque même une petite quantité de lait ou de jus ou une poignée de craquelins peut gâcher l’appétit d’un enfant. Une collation devrait être prise au moins 2 heures avant le repas.

Si vous souhaitez en savoir davantage pour rendre les repas plus agréables à la maison, vous pouvez demander de l’aide à une diététiste-nutritionniste. Pour trouver une diététiste-nutritionniste dans votre région vous pouvez visiter le www.dietetistes.ca/trouvez.

Pour aller plus loin
  • Au sujet du Mois de la nutrition 2017 : 5 fiches d’informations sur différents sujets concernant l’alimentation et la nutrition
  • Cuisinidées pour trouver de recettes alléchantes et nutritives
  • ProfilAN pour évaluer vos choix en matière d'aliments et d'activités, analyser vos recettes et planifier vos repas. Inscrivez-vous afin de vous fixer des objectifs et de faire le suivi de vos progrès.
Nathalie Regimbal
Nutritionniste

Complice de l’alimentation des enfants âgés de 0 à 18 ans ainsi que des futures et nouvelles mamans, Nathalie Regimbal Dt.P. diététiste-nutritionniste, est auteure, formatrice et porte-parole. Elle a le privilège de vous accueillir en consultations nutritionnelles à la Clinique Pelvi-Santé à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal. Mme Regimbal a également le bonheur de travailler chez Manger Futé où elle élabore du matériel éducatif ainsi que des livres de recettes dont la série Mandoline qui a gagné le prix du « Meilleur livre de cuisine santé et nutrition au Canada », dans le cadre du Gourmand Cookbook Awards.

Infolettre




Cette semaine
L'accompagnement à la naissance pour le père

Votre conjointe vous fait part de son désir de faire appel à une accompagnante, mais vous êtes sceptique? Vous n’êtes pas le seul.

Les relations avec les grands-parents

La relation entre les petits-enfants et leurs grands-parents est souvent basée sur le même lien qu’entretiennent les parents avec leurs parents. Si cette dernière est fluide, amicale et enrichissante, l’enfant entretiendra un dialogue riche et intéressant avec ses grands-parents.

Paternité et rupture

L'absence du parent n'ayant pas la garde peut mener à l'éloignement : les chiffres montrent qu'avec le temps, l'enfant voit de moins en moins le parent qui n'a pas sa garde.

10 choses que papa fait mieux que maman

Parfois, un papa arrive comme Superman pendant la tempête et rappelle à maman combien elle est chanceuse qu’il soit là. Voici dix de ces choses qu’un papa fait à la perfection!

Commentaires

Infolettre



Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties d'avril 2021

Non